Atelier Energies et Santé - "Stratégies pour une santé optimale"


Accueil     Sommaire     Soins énergétiques     Coaching santé     Séjours     Formations



Présentation et explications de quelques
Thérapies d'aide complémentaires


Chardon bleu
"Quand un médecin prescrit des médicaments à ses malades, est-ce qu'il leur explique que l'état d'esprit dans lequel ils les prendront peut contribuer à leur efficacité ?
Non, il fait comme si l'être humain n'était
qu'une machine qu'il faut remettre en état.

Un bon médecin, au contraire, indique aussi à ses malades des règles de vie et même des méthodes, des exercices à faire grâce auxquels ils introduiront en eux-mêmes l'équilibre, la paix et l'harmonie.
Et même si ces méthodes se révèlent insuffisantes, parce que le malade est trop gravement atteint, au moins aura-t-il employé le temps qui lui restait à vivre dans des activités bénéfiques. C'est cela l'essentiel : trouver toujours une activité bénéfique à laquelle se consacrer, car rien ne reste sans conséquences, sinon dans le monde physique, du moins dans le monde psychique, spirituel."

Omraam Mikhaël Aïvanhov

On ne répétera jamais assez : l'être humain n'est pas une simple "machine",
et la santé du corps physique est absolument indissociable de la santé énergétique et psychique...
Vouloir "réparer" le corps physique sans tenir compte de cette réalité est une erreur fondamentale...



Il est donc important de comprendre

que la base de la "remise en santé" commence toujours et d'abord, par une prise de conscience par le malade (et par son entourage), de la nécessité de se prendre en charge personnellement et de ne pas TOUT attendre d'une aide extérieure...
Il est illusoire de tout attendre d'un produit, d'une "thérapie", d'un médecin ou d'un thérapeute...

Cette prise en charge personnelle (par le malade ET par son entourage) devrait d'abord se faire sur les plans énergétiques et psychologiques... prendre conscience de ses erreurs, de ses lacunes... apprendre (c'est VRAIMENT, avec un minimum de "bonne volonté" et d'entrainement, à la portée de tous) à "nettoyer" sa structure énergétique, à éliminer toutes les pollutions qui nous encombrent... ou, au minimum, en prendre conscience et demander de l'aide pour éliminer les "entités", mémoires, et pollutions énergétiques diverses...

Sur un plan plus "matériel", un changement ou amélioration des habitudes alimentaires, et de l'hygiène de vie en général (élimination des toxiques, exercices physiques, etc...) apportera TOUJOURS une amélioration et un retour vers la santé...

Mais il est évident que lorsque l'organisme a dépassé un certain stade de "dégradation", le "retour à la santé" devient plus difficile, et certaines thérapies peuvent alors devenir nécessaires, voire indispensables...

Dans tous les cas de maladies récurentes et de longue durée, il est extrêmement important de rechercher la cause profonde et initiale du dérèglement de la santé, et non d'en éliminer les symptômes, ni de se leurrer soi-même... car :

"Toutes les techniques de détente, de relaxation, de pensée positive, d'hypnose, de méditation transcendantale ou autres, peuvent-elles faire taire les cris aigus et dissidents d'un corps malade ???
L'illusion peut durer un certain temps, mais la logique est implacable : la cause n'étant pas ôtée, les effets subsisteront toujours. Il est grave de se leurrer soi-même. Il est dangereux de subjuguer ses faiblesses et ses misères. Car un mal nié, transcendé, hypnotisé, n'est jamais un mal corrigé. Il a d'autant plus de chances de se développer sournoisement et de prendre des proportions dangereuses et irréversibles".     Danièle Starenkyj,   "Le mal du sucre" - éditions Orion

Voir également symptomes-ou-guerison

Dans les cas graves, et en cas d'urgence vitale, il ne faut pas hésiter à avoir recours à TOUTES les possibilités, y compris allopathiques (antibiotiques), avec ensuite, lorsque l'urgence est passée, nécessité d'en éliminer les résidus et mémoires...

Mais, j'insiste, ces thérapies ou produits ("médicaments") ne doivent JAMAIS être considérés comme LA réponse immédiate et obligatoire à tous les problèmes de santé...

Ensuite, il faut également être conscient que, même si le processus de "remise en forme et en santé" est déjà en marche, les résultats ne seront pas toujours sensibles immédiatement. Au contraire, il peut parfois se produire (pendant une courte période, qui peut aller dans certains cas jusqu'à une ou deux semaines) une "agravation des symptômes".

Cette agravation des symptômes est normale... c'est ce qu'on appelle des "crises d'élimination"... et c'est pendant ces périodes qu'il est souvent nécessaire de "donner un petit coup de pouce" supplémentaire, pour aider l'organisme à se "remettre en route", mais surtout pour soulager la personne, la rassurer, et, en lui faisant ressentir une amélioration immédiate, la remettre en confiance et renforcer sa volonté de guérison.


  • Nutrithérapie

  • Spagyrie Pakana
  •  
  • Phytothérapie CERES

  • Elixirs énergétiques



  • La Nutrithérapie ou "médecine orthomoléculaire"

    L'alimentation quotidienne permet-elle de compenser les carences en nutriments ?

    Les produits à base de nutriments sont-ils sûrs ?

    Comment déceler une carence en nutriments ?





    SPAGYRIE -     la spagyrie homéopathique PEKANA




    PHYTOTHERAPIE -     phytothérapie énergétique CERES




    Elixirs énergétiques



    yin/yang



    pour nous joindre
    adresse postale et   E-mail
    sommaire général
    dossiers "informatifs"