Atelier Energies et Santé - "Stratégies pour une santé optimale"

Accueil     Sommaire     Soins énergétiques     Coaching santé     Séjours     Formations


Comprendre les bases de l'énergétique.




roseaux

L'étude des corps énergétiques et des chakras aborde un système de représentation extrêmement complexe et hautement symbolique de l'être humain dans sa totalité, ce qui permet de mieux comprendre des comportements ou des états de santé dont les symptômes apparaissent sur le corps physique, mais dont les causes restent totalement énigmatiques, voire aberrantes au seul vu de la physique cartésienne.

Dans les textes classiques tibétains, il est expliqué que nadis et chakras se créent à partir de la cinquième semaine de la vie intra-utérine. Ensuite seulement apparaissent les glandes endocrines puis le corps physique. Ce concept vieux de plusieurs millénaire est d'une importance capitale.

Il démontre la prédominance de l'énergie sur la matière, théorie aujourd'hui entièrement reconnue par la physique quantique.




  • Les corps énergétiques
  • Le taux Vibratoires
  • Les taux de Vitalité
  • Les mesures

  • Introduction :


    Les corps énergétiques :

      Toute matière est de l'énergie concentrée.

      Seule l'énergie parvenue à un certain degré de concentration devient visible aux yeux des humains : pour l'homme, c'est le corps physique, le seul reconnu pendant les deux derniers millénaires par la médecine et la physique occidentale.

      Mais cela ne veut pas dire que ce que nos yeux de cartésiens ne voient pas n'existe pas !

      L'être humain dans sa totalité est en relation étroite, en "interaction" avec le reste de l'Univers.
      Les "champs d'information" émanant de son être sont présents PARTOUT, dans l'Univers entier.
      Ces champs sont véhiculés, portés et émis par les différents corps énergétiques qui entourent le corps physique, et qui sont constitués d'énergie à différent stades de concentration.

      Dans les traditions orientales il est question de nombreux plans de l'être, souvent encore subdivisés en plusieurs niveaux, mais par volonté de simplification, et pour mieux nous adapter à notre manière de penser occidentale, j'ai adopté la présentation communément admise :
      aura
      • Corps physique
      • Corps éthérique
      • Corps Astral
      • Corps mental
      • Corps Causal (ou Divin)

      Ces divers corps énergétiques sont présentés comme des poupées russes, il semble que l'un est toujours à l'intérieur de l'autre. En fait c'est faux : ils se chevauchent, partent tous du centre du corps physique, mais sont de plus en plus "larges", et dépassent chaque fois le plan précédent.
    Le corps éthérique
      Entoure le corps physique comme une fourrure, il est généralement considéré comme faisant partie du physique, il disparaît après la mort.
      Il mesure entre 5 et 10 centimètres d'épaisseur, il est facilement visible si l'on regarde avec un peu d'attention, et peut être photographié avec le procédé Kirlian.

      Le corps éthérique est le support des chakras.

      Le Taux Vibratoire du corps éthérique est normalement légèrement plus élevé que celui du corps physique.

    Le corps Astral, appelé aussi "corps émotionnel"
      C'est ce que la plupart des gens appellent "l'Aura" (ce qui est faux). C'est schématiquement une "bulle" ovoïde qui entoure l'ensemble corps physique-corps éthérique, il mesure entre 1 mètre 50 et 4 à 5 mètres de diamètre. Le corps Astral est l'un des plans de l'être qui va être le plus en relation avec les ressentis, avec les émotions, c'est dans le corps Astral que nous allons trouver les indices de problèmes de santé qui ne sont pas encore manifestés dans le corps physique.

      Le corps Astral à la propriété de modifier sa forme et son volume en fonction des ressentis : si vous approchez de quelqu'un un produit qui est bon pour sa santé, cette "enveloppe" va s'élargir, "venir à la rencontre" du produit, si le produit est mauvais, elle va au contraire se rétracter. De même pour les rencontres entre individus : "l'aura" va s'élargir s'il y a sympathie ou amour, ou au contraire se rétrécir, se recroqueviller s'il y a crainte ou sentiment d'hostilité.

      C'est aussi dans le corps Astral que va se faire sentir la présence d'entités (dites "astrales"), c'est-à-dire "Ames errantes", lorsqu'il y a "vampirisation" de l'énergie   (voir la page Entités )

      Le corps Astral ne disparait pas à la mort physique (c'est le fameux "champ H3" d'Emile Pinel).

      Le Taux Vibratoire du corps Astral est nettement plus élevé que celui du corps éthérique.

    Le corps Mental
      Autour du corps Astral se trouve le corps Mental, qui peut atteindre plusieurs mètres de diamètre.

      Matérialisé et animé par nos pensées, nos idées, sa structure est moins dense que celle du corps Astral, sa vibration est plus élevée.

      Plus les pensées sont vives et les connaissances spirituelles profondes, plus les couleurs du véhicule mental sont claires et rayonnantes. Ce plan de l'individu est véritablement le reflet profond de sa personnalité.

      Le corps mental peut être le siège de la création de "Formes-Pensées", résultat de nos obsessions ou craintes, que notre esprit est capable de concrétiser et qui vont prendre une véritable consistance énergétique mesurable. Ces formes-pensées étant la plupart du temps le résultat de nos peurs ou de nos obsessions, elles ont très souvent des Taux d'énergie très négatifs.

      Le corps Mental peut aussi être "vampirisé" par des entités qui ne sont pas des "Ames errantes", mais des entités parasites, souvent dangereuses.

      Le Taux Vibratoire du corps Mental dépend beaucoup de la "qualité" des pensées et de l'activité intellectuelle de l'individu. Il arrive parfois que ce corps Mental soit très réduit, mais en général, son Taux Vibratoire doit être plus élevé que celui du corps Astral.

      Etant principalement un "champ" animé par les pensées de l'individu, quelque temps après la mort physique, ce "corps Mental" tend a disparaitre, et la perception que nous en recevons devient ténue.

    Le corps Causal ou corps "spirituel", ou corps "Divin"
      Les dimensions en sont extrêmement variable en fonction de la spiritualité de l'individu.

      De presque inexistant pour une personne totalement dénuée de spiritualité ou foncièrement mauvaise, il peut dans certains cas atteindre des centaines de mètres de diamètre.

      Le corps Causal correspond à cette part Divine immortelle qui est en chacun de nous, et qui existe bien au-delà de notre conscience terrestre.

      Le développement du corps Causal est intimement lié à la plus ou moins grande "ouverture" du chakra coronal.

      Le Taux Vibratoire du corps Causal va être fonction de la spiritualité de l'être. Pour une personne évoluée pratiquant régulièrement la méditation et des activités spirituelles, il peut atteindre des chiffres extrêmement élevés.

      Etant la partie "Divine" de l'être humain, ce "champ énergétique" ne disparait évidemment pas après la mort.

    Différence entre corps énergétiques et "Aura"
      Tous les différents plans qui forment la totalité du corps de l'être humain, soit le corps physique, visible, palpable, concret, le corps Éthérique, véritable "fourrure" à la limite du visible, le corps Astral, le corps Mental et le corps Causal ou Divin qui est le plus subtil, sont un seul et même organisme.
      Ces différents plans ne s'emboîtent pas l'un dans l'autre comme des poupées russes, mais tous partent du centre, et chaque corps est un peu plus vaste que le précédent et donc le déborde...

      L'Aura, elle, ne fait pas partie de la structure physique/énergétique du corps humain.

      L'Aura représente tout ce qui est "émis" par l'homme, son influence, l'énergie émise.
      Elle n'existe que tant que le corps "émet".
      Elle disparaît donc avec la disparition du corps physique.
      Elle rayonne d'autant plus loin de l'individu que celui-ci est plus évolué. Le corps physique/énergétique agit comme un émetteur. Plus la puissance est grande, plus l'émission porte loin.

      L'influence positive (ou maléfique) de l'Aura de certains individus peut ainsi s'étendre sur plusieurs kilomètres, et être réellement "physiquement" ressentie...

      Il est reconnu que la présence permanente d'un personnage d'exception (comme par exemple le Dalaï Lama, ou tout autre grand Maître) dans un endroit, peut influencer considérablement la qualité vibratoire d'une région entière.

      Un individu sensible sent très bien s'il entre sur le territoire d'un "Grand Maître" ou sur celui d'un tyran...


    Perturbations :

      Des perturbations dans les corps énergétiques peuvent être (et sont très souvent) la cause de graves troubles de la santé ou du comportement.

      Suite à toutes sortes d'agressions dans la vie de tous les jours (champs électro-magnétiques, perturbations telluriques, déstabilisation mentale, etc...), la forme, la couleur et l'équilibre de nos corps énergétiques peuvent être perturbés et modifiés.

      Des déchirures, des trous dans les "enveloppes" peuvent survenir, et provoquer des fuite d'énergie, des troubles, des déséquilibres.

      Lors d'accidents importants ou d'interventions chirurgicales, le chirurgien recoud la plaie qui va se refermer tout en laissant une cicatrice. Très souvent, suite à l'une de ces interventions (entre autres les césariennes), l'Aura a été énergétiquement "blessée", coupée, et n'est pas recousue.
      Il en reste une "blessure" qui ne se referme pas sans intervention, ce qui est souvent la cause de douleurs ou de perturbations dont les causes sont totalement indétectables par la médecine classique.

      Autres perturbations : bien qu'elles ne soient pas visibles à nos yeux, de nombreuses "entités parasites" existent, et ces entités ont la fâcheuse tendance à venir "squatter" nos corps énergétiques.

      Certaines sont (comme pour les parasites "physiques") juste "dérangeantes", mais certaines sont carrément dangereuses.
      Pour les moins dangereuses, elles peuvent s'accumuler au fil du temps, comme le chien accumule les puces, et elles "sucent" en permanence l'énergie de la personne.
      Mais parfois, nous sommes "agressés" par de véritables "vampires" énergétiques, et les impacts sur la santé physique et / ou psychique peuvent être dramatiques
      - voir les pages du dossier "entités".

      Nettoyages :

      Tout le monde devrait apprendre à nettoyer, purifier, équilibrer et harmoniser ses corps énergétiques.
      Effectuer ce "nettoyage" une ou deux fois par jour (matin et soir) ou lorsque l'on en ressent le besoin (perturbation inexpliquée), est souvent suffisant pour rester en pleine forme, et ne pas laisser se développer des problèmes de santé.
      - voir "nettoyage des corps énergétiques".

      Bien sûr, apprendre ces techniques implique une certaine évolution et maturité spirituelle.

      Dans un premier temps, il est préférable de demander l'intervention de quelqu'un qui maîtrise bien ces techniques.

      Mise en garde :

      On ne "manipule" pas impunément les énergies.

      J'adresse une MISE EN GARDE très importante au candidat à l'évolution : sous peine de grâves troubles de la santé et / ou de la personnalité, tout travail sur les corps énergétiques et/ou les chakras, doit impérativement passer par un travail sur le corps physique. Il peut être très dangereux d'essayer d'élever artificiellement le Taux Vibratoire de ses corps énergétiques, si le physique n'est pas à la hauteur.

      Pour l'être humain, la TERRE reste la base incontournable de tout équilibre. L'ancrage à la Terre est primordial pour un développement harmonieux et équilibré de sa conscience.
      C'est donc par le physique que nous pouvons approcher les corps subtils, transmuter nos énergies et comprendre notre être fondamental.

      Accepter la totalité de notre manifestation au monde reste primordial pour évoluer.


    Les Taux Vibratoires :

      Il n'est pas facile de définir très exactement ce que sont les Taux Vibratoires.

      On a déjà dit que TOUT est énergie, et que la matière n'est qu'une sorte d'ultime concentration de l'énergie. On peut d'ailleurs remarquer que toute matière ne possède pas la même dureté, la même masse, donc la même "concentration" d'énergie...

      Or l'énergie se transmet et se mesure en "vibrations" - les sons, la lumière se transmettent par des vibrations qui leur sont propres . . .

      Le Taux Vibratoire est la mesure de la qualité de cette énergie structurelle. On mesure (en radiesthésie, grace au pendule) en U.B. (Unités Bovis) - c'est une unité de mesure complètement "artificielle", créée par un certain monsieur Bovis, et qui n'a (contrairement à ce que l'on peut lire parfois) STRICTEMENT rien à voir avec des mesures électriques.

      Cette mesure peut s'appliquer absolument à TOUT : objets physiques inanimés, êtres vivants (plantes, animaux, êtres humains), mais aussi aux "choses" non matérialisées qui sont constitués d'énergie (par exemple les "corps énergétiques").

      Une pensée non matérialisée (abstraite) n'a pas de Taux Vibratoire décelable, mais une "Forme pensée" réalisée énergétiquement peut être mesurée...

      Chaque "chose", chaque espèce vivante, présente une fréquence vibratoire de base propre à son espèce :

      • Les minéraux ont un T.V. harmonisé avec celui du sol sur lequel ils se trouvent.
      • Les bovins "vibrent" aux alentours de 4000 Unités Bovis
      • Les êtres humains sont en général entre 6000 et 9000 U.B.
      • Les carnivores (non "urbanisés") aux alentours de 12 à 16.000
      • Les chevaux de 18 à 27.000
      • Les oiseaux au dessus de 27.000
      • Les plantes présentent un cas particulier, car les T.V. sont différents suivant les espèces, et pour les arbres, surtout les "espèces nobles" (les grands arbres), les T.V. évoluent au fur et à mesure de leur évolution.
        De grands et vieux arbres (chênes, cèdres, oliviers, vieux de plusieurs siècles) peuvent avoir des T.V. dépassant les 100.000 U.B.

      • Notre planète présente, selon l'endroit où les mesures sont prises, de très grandes variations de T.V., allant de Taux négatifs très bas à des Taux extrêmement élevés.

      Il faut savoir que l'absolue totalité de la Terre est parcourue par des réseaux de "canaux" énergétiques, allant de la "résille" de base (3 à 4 centimètres de largeur au centre, régulièrement espacés de 8 à 12 centimètres, présentant des polarités régulièrement inversées) résille croisée qui couvre la totalité de la surface et présente (sauf cas particuliers) un Taux Vibratoire constant et régulier allant de 6000 à 9000 Unité Bovis (en général), jusqu'aux grands réseaux Cosmiques ou "Réseaux Sacrés" dont certains dépassent les 5 ou 600.000 U.B., en passant par toute la gamme des réseaux Hartmann, Curry et autres ...

      Ces dernières années, nous avons assisté à (et subi) des variations extrêmement importantes des T.V.
      Lors de certaines périodes récentes (correspondant à de violentes manifestations telluriques : tremblements de Terre, éruptions volcaniques, tempêtes...) les T.V. de la résille sont "montés" jusqu'à + 180.000 U.B. sur la bande de polarité positive, et - 180.000 (MOINS 180.000) sur la bande négative.
      Ces périodes heureusement assez courtes (quelques jours) ont été très mal supportées par beaucoup de personnes.

      En l'espace de deux ans, les T.V. de certains grands réseaux sacrés ont été multipliés par 2 (un de ces réseaux qui passe dans ma région était mesuré à 250.000 U.B. il y a deux ans, et est maintenant à 500.000.)

      Cette constatation est extrêmement importante, et j'en parle ici car cette augmentation des T.V. affecte évidemment les êtres vivants, et il est de plus en plus fréquent à présent de renconter des personnes dont les Taux Vibratoires personnels sont en cours "d'harmonisation" avec les nouvelles données de la planète.

      Si la grande majorité des gens en sont encore aux 6 à 7000 traditionnellement admis, certaines personnes dont le style de vie (physique et spirituel) est en adéquation avec les grandes valeurs humaines et universelles, ont largement dépassé ces valeurs en T.V. du corps physique.
      Certains enfants (très souvent couleur de naissance = indigo ou violet) "naviguent" également (et naturellement) dans ces chiffres.

      Je l'ai dit plus haut, il est possible de mesurer les T.V. des divers "plans" de l'être humain.

      Les T.V. de chacun des "corps énergétiques" doivent toujours aller en augmentant.

      Le T.V. du corps "éthérique" sera un peu plus élevé que celui du corps physique,
      celui du corps "Astral" plus haut que celui du corps éthérique
      celui du corps "Mental" plus haut que celui du corps Astral
      celui du corps "Causal" nettement plus haut.

      Si cela n'est pas le cas, dés que l'un des corps énergétique présente un T.V. plus bas que celui du corps physique, il y a un problème (maladie, entités...)

      Cette constatation est également valable pour les mesures du Taux de Vitalité.


    Le Taux de Vitalité :

      A ne pas confondre avec le Taux Vibratoire.

      Mesuré sur une échelle arbitraire qui va de 0 à 100, il va déterminer la qualité, le potentiel de vie de l'être considéré (tout être vivant, végétal ou animal). Cette mesure est évidemment indépendante de l'espèce, absolument personnelle, et est fondamentale pour connaître l'état de santé de l'organisme étudié.

      Exemple : on a dit qu'un bovin a un Taux Vibratoire structurel aux alentours de 4000 U.B., et un oiseau au dessus de 27.000.
      Un jeune bovin en excellente forme va toujours avoir un T.V. de 4000, mais le Taux de Vitalité se situera aux alentours de 85 ou 90, alors qu'un oiseau vieux et malade aura encore un T.V. aux alentours de 27.000 (même s'il est légèrement abaissé), mais son Taux de Vitalité sera de 40 ou 50 (en dessous de 40, la fin n'est pas loin).

      Il est également possible, très intéressant et utile de mesurer le Taux de Vitalité de TOUS les organes du corps, organe par organe, ce qui permet très rapidement et avec une fiabilité remarquable de connaitre l'état de santé de chaque organe.


      Pour information, voici un cadran que j'utilise beaucoup : Taux de vitalité

      • A 80 = santé parfaite, exceptionnelle.
      • A 75 = bonne santé, normale.
      • de 60 à 70 = fatigue plus ou moins importante.
      • de 50 à 60 = état de santé déficient, maladie, nécessitant soins.
      • de 40 à 50 = pathologie grâve, à 40 souvent critique.
        mais ces mesures peuvent être faussées par la présence d'entités...
      • à 30 et en dessous, la personne est mourante, ou l'organe est complètement dévitalisé.

        Ces mesures sont également valables pour les animaux et permettent de déterminer rapidement la localisation d'un problème de santé.

        Très utile également pour les plantes. Les Taux de Vitalités permettent de déterminer l'état de la plante.

        Le Taux de Vitalité d'une fleur qui vient de s'épanouir est très proche de 100 !



    Les mesures :

      Toutes les mesures concernant les Taux Vibratoires ou les Taux de Vitalité se font par radiesthésie

      Régulièrement, des questions sont posées à ce sujet, et de vieilles querelles "d'école" apparaissent régulièrement (entre autre sur certaines "liste de diffusion" traitant de ces sujets).

      Ces querelles n'ont absolument pas à avoir lieu. Toutes les mesures faites ne sont que RELATIVES.
      Quelle que soit l'échelle utilisée, elle ne correspond à RIEN dans la physique traditionnelle.

      L'Unité Bovis que nous employons est une unité abstraite dépendant en grande partie de la sensibilité du radiesthésiste. Il est également faux de vouloir à tout prix "enfermer" ces mesures dans une fourchette allant de 0 à 14.000 (comme sur presque tous les cadrans classiques).

      Les mesures sont des mesures RELATIVES, et il n'y a strictement AUCUNE limite, ni en positif, ni en négatif.

      Partant avec le cadran classique, on va par exemple mesurer le Taux Vibratoire moyen d'un endroit ou d'un être qui va se trouver dans cette fameuse fourchette des 0 à 14.000. Si les conditions changent, si l'être évolue, ou en mesurant un être d'une autre espèce, on va avoir des T.V. soit beaucoup plus haut, soit beaucoup plus bas : on va donc obligatoirement sortir de ce carcan qu'est le cadran 0 - 14000.

      Mais il est évident aussi que si la personne qui effectue la mesure est persuadée, convaincue, que les mesures NE DOIVENT PAS dépasser ce cadran, elle influencera son pendule, et le pendule "bloquera" sur la limite possible sans jamais la dépasser...

      Ne mettez pas de barrière, n'ayez pas d'à priori : IL N'Y A PAS DE LIMITES.

      Toute mesure est une comparaison avec une base. Ce qui est important, c'est d'avoir des "repères", de pouvoir comparer, contrôler ses propres mesures avec une base stable.


    Les polarités :
      Tout dans l'Univers est partagé entre deux polarités :   positif +   et négatif -

      Le positif est masculin, Yang et chaud, le négatif est féminin, yin et froid.

      Les plantes, les animaux, et bien sûr l'homme, n'échappent pas à cette loi. Ces polarités peuvent être particulière à chaque personne, mais en règle générale, le haut (tête) est positif, le bas (pieds) négatif, le dos est positif, le devant est négatif, etc...

      Sans entrer dans les détails, tout problème de santé ou de perturbations énergétiques peuvent amener des modifications de ces polarités, et donc, contrôler les polarités permet également de déceler les perturbations.

      La thérapie de la polarité, est une approche énergétique et holistique, c’est l'art et la science de l'harmonisation de l'énergie vitale dans l'organisme humain. Elle constitue une synthèse de trois médecines traditionnelles : ayurvédique (Inde), égyptienne et chinoise tout en s'appuyant davantage sur la médecine ayurvédique avec ses éléments : la terre, l'eau, le feu, l'air et l'éther.

      Le but premier de la polarité est d'harmoniser l'énergie vitale afin de maintenir l'état de santé de la personne, de prévenir la maladie, d'améliorer la vitalité, de relâcher la douleur et d'harmoniser intérieurement la personne avec la vie.

      C’est un sujet vaste, complexe et simple en même temps. Les notions de polarité en magnétisme ont étés introduite par Mesmer, et ensuite repris par Reichenbach, Rochas, et Durville, et le Dr Randolph Stone

      Tout ce qui existe dans la vie est énergie et l'énergie est cette force qui anime toute vie. C'est un mouvement continu et si ce mouvement se perturbe ou bloque, les problèmes apparaissent et la maladie surgit : les corps énergétiques sont dépolarisés, le flux vital est perturbé et la personne se trouve en état de déperdition énergétique, donc vulnérable sur tous les plans.

      La thérapie de la polarité consiste à remettre l'énergie vitale en mouvement dans le corps pour préserver ou améliorer la santé. En renforçant l’énergie du corps et le lien corps-esprit, cette thérapie prétend tirer profit des forces naturelles d’autoguérison présentes dans tout être humain. De prime abord, elle peut donner l’impression d’un massage très délicat.

      L’intervenant en polarité ne cherche pas à transmettre à son patient une énergie extérieure, comme c’est le cas dans le Reiki, par exemple. Son action vise à rééquilibrer ou à remettre en action l’énergie de son patient. En fonction des circuits énergétiques qu’il désire réharmoniser, le praticien place simplement ses mains sur des endroits précis du corps ou y exerce de légères pressions.

      Différents protocoles et chartes permettent de déterminer sur quels circuits travailler, en fonction des buts recherchés. Le thérapeute demeure constamment centré, non directif et empathique.
      Par exemple, son intervention ferait en sorte qu’une énergie bloquée entre la tête et le bassin se remette à circuler plus librement et que les processus d’autoguérison se réactivent.

      bouton déco bouton déco bouton déco


      Le système énergétique de l'être humain :
      La suite de ce dossier, pages 2 et 3 :

      Canaux énergétiques et Chakras La puissance de la pensée


      yin/yang



      pour nous joindre
      adresse postale et   E-mail
      sommaire général
      dossiers "informatifs"