Atelier Energies et Santé - "Stratégies pour une santé optimale"
Accueil Présentation Nettoyage
énergétique
Coaching diététique
et santé
Séjours soins
et repos
cours et
séminaires
Les bienfaits de
l'activité physique


Quelques notions d'énergétique,
fonction et rôle des canaux énergétiques et des 7 principaux Chakras.





Nadis et chakras

De racine sanscrite, les nadis sont des canaux énergétiques dans lesquels circule le "Prana" (ou énergie vitale pure) selon des règles très complexes, tenant compte des heures, des mouvements solaire et lunaire et de l'état particulier de chaque étre humain.
La purification des nadis par des respirations spécifiques, constitue l'exercice premier et le plus important pour les yogis. Elle régularise la vie tout entière et équilibre l'être humain.
Parmi les 72 000 canaux énergétiques répertoriés, formant une sorte de filet ou d'enveloppe dans le corps, 3 nadis importants reliés directement aux 7 chakras principaux, doivent être connus pour comprendre le fonctionnement énergétique.




Mais chez la grande majorité des êtres humains, seule une faible partie de l'énergie circule dans ces trois nadis et les chakras. Eveiller cette énergie subtile par la respiration, par l'évolution de la conscience, ou par diverses techniques énergétiques (Reiki, Qi gong, yoga...) permet à son courant d'affluer dans ces centres en les activant.
Par contre, si la circulation est affaiblie ou bloquée, I'individu fait l'expérience de l'abandon, de l'angoisse, de la peur... et recherche dans le monde extérieur se qui se trouve en lui. De ce fait, il augmente le blocage des chakras, inhibe ses émotions et compense ses frustrations par une fuite exagérée dans des activités ou dans un comportement négatif.

Or les expériences émotionnelles stockées à la mort physique, se manifesteront d'une incarnation à l'autre, et vont déterminer en partie les circonstances dans lesquelles nous re-naissons.


  • IDA
  • Pingala
  • Sushumna
  • Les chakras, généralités
  • Description des Chakras



  • IDA : vaisseau latéral situé à gauche de la colonne vertébrale et du canal axial (sushumna), régit la force mentale.

      TRAJET :
      Ida prend son siège au niveau du premier chakra, Mulhadhara, situé sur le plancher pelvien. Il monte à gauche de la colonne vertébrale, irrigue le cerveau droit et aboutit dans la narine gauche.

      Ida correspond à la lune. Il représente l'élément féminin.
      Son énergie est froide, ascendante et de couleur bleue.

      Ida est en relation avec les Eléments TERRE et EAU.

      QUALITES :
      Ida influence le système nerveux parasympathique qui transmet les impulsions aux organes pour en stimuler le fonctionnement.

      Par son irrigation du cerveau droit, Ida est responsable des perceptions psychiques et extrasensorielles. Il stimule les activités créatives, artistiques, traite les informations et contrôle l'orientation dans l'espace.

      Son énergie froide permet d'abaisser la température du corps.
      Dans sa fonction harmonieuse, Ida qui représente notre subconscient, libère des peurs et des sentiments de culpabilité.

      DÉSÉQUILIBRE :
      nous rencontrons l'ignorance, la paresse, un esprit passif tourné vers le passé, ainsi que tous les aspects émotionnels négatifs.
      S'enfermer dans le silence, douter sans pouvoir passer à l'action, rester dépendant des conditionnements familiaux, sociaux ou personnels, traduisent le déséquilibre du canal Ida.

      Sa pathologie se manifeste par des désordres psychiques et mentaux tels que certaines dépressions, certaines formes d'épilepsie, la sénilité considérée comme l'aboutissement d'un long déséquilibre...

      Il convient de savoir que toute activité physique ou mentale excessive, paralyse le côté émotionnel, donc Ida, ce qui peut engendrer des maladies graves.


    PINGALA, vaisseau latéral placé à droite de la colonne vertébrale et du canal axial (sushumna) régit la force physique.

      TRAJET :
      Pingala prend également son siège au niveau du premier chakra MULHADHARA (comme Ida).
      Il monte à la droite de la colonne vertébrale, irrigue le cerveau gauche pour aboutir à la narine droite.

      Pingala représente le principe masculin.
      Son énergie est solaire, chaude, dynamique, descendante et de couleur rouge.

      En relation avec le système nerveux sympathique, il stimule l'activité musculaire ( en libérant l'adrénaline).
      Pingala contrôle le rythme cardiaque, active le corps physique et oriente la conscience vers le monde extérieur.

      Les Eléments concernés par Pingala sont FEU et AIR.

      QUALITES :
      Relié à l'hémisphère gauche, Pingala est responsable des capacités de raisonnement, d'analyse et de logique.
      Son énergie chaude permet d'augmenter la chaleur du corps et contrôle l'énergie digestive.
      Pingala régit l'énergie au travers de laquelle nous travaillons et agissons.

      DESEQUILIBRES :
      Sur le plan physique, nous rencontrons les maladies de type chaud. Donc essentiellement les maladies aiguës à caractère inflammatoire et certains troubles cardiaques et digestifs.
      Ces troubles peuvent traduire un excés de l'EGO au détriment du SOI.

      Sur le plan psychologigue, les déséquilibres de Pingala engendrent un esprit dominateur, égoïste, colérique, agressif et matérialiste. Les personnes perfides, sans scrupule vivent en excès sur ce nadi.


    SUSHUMNA se situe au centre, dans le canal axial situé en avant de la colonne vertébrale.
      Ce canal est très complexe, il représente l'inconscient, il constitue le supra mental, l'abolition des dualités, l'éveil.

      Sushumna est le canal le plus important.
      Sans le confondre avec le système nerveux central ou cérébro-spinal, il serait en relation avec celui-ci.

      Son énergie est neutre.

      Les techniques (d'origine Tantrique) de contrôle du souffle (SWARA YOGA) ou de dynamique du souffle (PRANAYAMA) permettent d'activer ce canal et d'éveiller les facultés intelectuelles et spirituelles.

      Mais dans le Swara Yoga, les adeptes sont mis en garde : En effet, si les facultés spirituelles s'éveillent, les tendances criminelles peuvent également se manifester. Donc Sushumna peut être active aussi bien chez les yogis en méditation profonde que chez les terroristes et criminels!

      Ces trois nadis gouvernent le corps entier.



      En résumé, CORPS SUBTILS, CHAKRAS et NADIS sont interdépendants.
      Ils forment en quelque sorte le squelette énergétique de l'être humain et déterminent ses conditions psychophysiologiques, son caractère, son comportement, sa constitution, ses fonctions organiques et métaboliques.




    Les 7 principaux CHAKRAS :

    Présentation, fonctions et rôle.



    L'étude des chakras est un sujet extrêmement vaste, c'est une science vieille de plus de 5000 ans qui nous vient des Sages Rishis de l'Inde ancienne.


    Définition :

    Pour donner une image simplifiée et pratique, on peut dire que les chakras sont en quelque sorte des "antennes" mettant le corps humain en contact avec tout ce qui l'entoure, et principalement avec les énergies vitales venant du cosmos et de la Terre. Ils se présentent comme des "roues d'énergie" (c'est la traduction du terme "chakra"), ayant vaguement la forme d'un entonnoir, et sont partie intégrante de la totalité du système énergétique constituant l'être humain.

    LES CHAKRAS peuvent se définir comme étant des centres d'énergie vitale constitués d'éléments subtils ou comme des centres de forces psychiques représentant des niveaux de conscience spécifiques.

    Ces centres ont la propriété de transformer et de redistribuer l'énergie qui les traverse.

    En sanscrit, chakra signifie roue. Roue du destin et des réincarnations.

    En médecine TANTRIQUE, les chakras sont en étroite relation avec les corps subtils dont les trois principaux sont : le corps ethérique, le corps émotionnel ou "corps Astral" et le corps mental. Ils agissent sur les plans physique et psychique.

    Le dessin ci-dessus est tiré de l'excellent "Manuel des Chakras" de Shalila Sharamon et Bodo Baginski.
    Il montre très bien le "corps éthérique", et la position des 7 principaux chakras : 5 horizontaux et deux verticaux.


    Situés le long de la colonne vertébrale, "ouverts" vers le devant du corps, ils sont reliés entre eux par les trois nadis que nous avons vu précédemment.

    Mais il ne faut surtout pas de se référer à la localisation anatomique des chakras, ni les confondre avec le système endocrinien ou le système nerveux. Malgré leur proximité avec ces systèmes, les chakras agissent au niveau subtil alors que les premiers s'exercent sur un plan matériel.

    Concrètement, les chakras captent les énergies cosmiques (par l'intermédiaire du prana : le souffle) pour les transmettre au corps et au mental.

    Les chakras sont toujours animés d'un mouvement rotatif (d'où leur nom sanscrit de chakra qui signifie "roue"), et c'est ce mouvement qui absorbe l'énergie vers l'intérieur des chakras. Si la rotation s'inverse, l'énergie des chakras se met à rayonner.
    Le sens de rotation peut être orientée soit vers la droite, soit vers la gauche. Ce sens de rotation est inversé chez l'Homme et chez la Femme, marquant ainsi une complémentarité dans l'expression des différentes énergies.

    La rotation à droite est masculine, à dominante Yang, représentant la volonté et l'activité mais également l'agressivité et la violence sous leur forme négative.

    La rotation vers la gauche est féminine, de tendance Yin, signifiant la réceptivité et l'entente et, dans sa forme négative, la faiblesse.

    Points essentiels du système énergétique humain, les chakras reçoivent, transforment et distribuent les différentes sortes "d'énergies" et "d'informations" (au sens large du terme), qui nous parviennent soit directement du cosmos, soit de notre environnement immédiat.
    Les chakras transforment ensuite ces énergies en fréquences nécessaires aux divers plans du corps physique ou des corps subtils, afin de les maintenir ou de les développer : la jonction entre les chakras et les différents corps s'effectue à travers les canaux énergétiques (Ida, Pingal, Sushumna, et les quelques milliers de canaux secondaires).

    Dans le même temps, les chakras émettent et irradient énergie et informations autour d'eux.
    Ainsi, grâce à ce système énergétique, l'Homme est en communication constante avec les forces actives situées à tous les niveaux de son environnement, de l'univers et des sources de la Création.

    Outre les sept chakras principaux, I'être humain en possède d'autres, importants ou secondaires que l'on appelle les Marmas. Des chakras importants se trouvent dans la paume des mains, aux extrémités des doigts, sous la plante des pieds et sur certains points importants comme les coudes ou les genoux.

    ► Mais quand on parle de chakras, il est généralement admis que l'on ne parle que des 7 chakras principaux qui se trouvent sur un axe vertical situé sur le devant du corps.

    Deux de ces chakras sont "verticaux" : il s'agit du chakra de base (ou chakra racine) et du chakra coronal.
    Les cinq autres chakras sont "horizontaux", et s'ouvrent vers le devant du corps.

    Ces 7 chakras se placent tous dans le corps éthérique, et ont une importance considérable sur le fonctionnement de l'ensemble de l'être dans sa totalité.

    Comme je l'ai déjà dit, ils se présentent sous la forme d'un entonnoir, et les orientaux les comparent à des calices de fleurs (la fleur de lotus en est la représentation symbolique), ayant un nombre inégal de pétales.

    Les divisions de ces fleurs de lotus en plusieurs "pétales" représentent les différents nâdis ou canaux énergétiques, par lesquels l'énergie pénètre dans les chakras, pour être acheminée ensuite vers les corps subtils.
    Le nombre de ces canaux peut aller de 4 (pour le premier chakra) jusqu'à presque 1000 pour le chakra coronal.

    Comme pour un entonnoir, le centre de chaque chakra est creux, il en part un canal allant vers la colonne vertébrale où la jonction est faite avec le canal énergétique le plus important, Sushumnâ, lequel monte à l'intérieur de la colonne vertébrale et continue en traversant la tête jusqu'au chakra coronal.

    Contrairement à des interprétations erronées communément répandues, un chakra ne peut jamais être complètement "fermé" ou "ouvert" : il peut être plus ou moins actif ...

    Une personne dont les chakras sont FERMÉS est morte.

      A chaque chakra correspond :

      • Une situation sur le corps physique
      • Un élément (Terre, Eau, Feu, Air, Ether)
      • Un organe des sens
      • Des organes spécifiques
      • Un Mudra (geste sacré, de méditation ou thérapeutique)
      • Un Mandala (une forme géométrique, symbole spatial)
      • Une couleur
      • Un Asana (une posture en Hatha Yoga)
      • Un son ou Mantra (formule sacrée ou syllabe)
      • Des pétales (représentation des canaux énergétiques)
      • Des heures de sommeil
      • Une position préférentielle dans le sommeil

    Chacun des sept chakras que nous allons présenter est en rapport avec un plan spécifique régissant l'univers de l'homme. Initié à cette connaissance, celui-ci a la possibilité de maîtriser ses énergies.





    Travail sur les chakras, débloquage, équilibrage, action thérapeutique :


    Si, comme je l'ai dit plus haut, il est totalement hors de question de "forcer" l'ouverture d'un chakra, il est par contre souhaitable et conseillé d'harmoniser ses chakras, et d'effectuer les actions nécessaires pour "réactiver" un chakra dont l'activité est totalement ralentie, voire bloquée.
      Pour être efficace, je vous conseille vivement :

      1. de faire contrôler l'état de vos chakras, sur une échelle qui va de - 10 = complètement "bloqué" à + 10 = activité maximum (surdimensionnement)
      2. de commencer par un "cours" avec un Maître compétent, cours de base qui peut se faire par soirées, pendant quelques semaines.
    On vous apprendra les diverses techniques pour "éveiller", activer, et harmoniser les chakras :
    • méditations,
    • visualisation adaptées,
    • respiration alternée,
    • respirations "tournante",
    • positions de yoga Nidra,
    • respirations sur les couleurs,
    • utilisation des pierres et cristaux,
    • utilisation de l'aromathérapie, des élixirs énergétiques, etc..

    • ainsi qu'un travail spécifique pour chaque chakra.
    Il y a également un ordre bien défini pour travailler sur les chakras. Sauf indication contraire, on commence TOUJOURS par assurer l'ancrage à la Terre, c'est-à-dire équilibrer et harmoniser le chakra de base, Mulhadara.

    C'est par lui, et par un bon fonctionnement du corps physique que l'on va aborder les autres chakras.

    En principe, on ne "travaille" jamais sur le chakra coronal, il "s'ouvrira" seul par le développement des autres chakras.
    Un de mes vieux Maîtres me disait un jour : "Voici plus de 18 ans que je travaille tous les jours sur mes chakras. J'en arrive au chakra du troisième oeil, mais je n'ose pas encore aborder le chakra coronal !"...




    Description et particularités des 7 principaux chakras :


    Chakra racine ou chakra base : Mulhadara
    Chakra sacré :Swadhisthana
    Chakra du plexus solaire :Manipûra
    Chakra du coeur : Anahata
    Chacra de la gorge : Vishuddi
    Chakra du "troisième oeil : Ajna
    Chakra coronal : Sahasrara


    Ces pages ne sont qu'une présentation sommaire de chaque chakra.
    On pourrait presque écrire un livre entier sur chacun (et d'ailleurs cela a été fait !).
    Je ne vous en présente ici que les principales particularités.




    Muladhâra chakra

    ou chakra racine


    INSTINCTS DE SURVIE - EXISTER

    Animal symbolique : l'Eléphant à sept trompes
    Son élément est : La Terre
    Organe des sens : l'Odorat
    Organes concernés: les glandes génitales et les glandes surrénales
    Planète : Saturne
    Couleur : le Rouge et le Noir
    Le mandala est : Carré
    Ses pétales : au nombre de 4
    Le mantra est : LAM
    L'asana (posture): le LOTUS
    Le Mudra : Relie l'annulaire au pouce
    Pierres : Hématite, onyx, quartz fumé, jaspe rouge, grenat, etc...
    Désir : Sécurité
    Principe fondamental : Conscience physique
    Métal Alchimique : le plomb
    Nature propre : la dureté
    Mulhadara signifie "racine". Il est le siège de l'inconscient collectif.

    Ce premier chakra a une importance primordiale.

    Mulhadara est la zone de transmission de l'instinct vital.

    Tout d'abord il s'agit d'un chakra vertical, situé dans la région du plancher pelvien, entre le sexe et l'anus, il est orienté vers la Terre, et son rôle est de permettre à l'organisme de capter les énergies telluriques ou mariales, énergies qui viennent directement de la terre dans laquelle il nous enracine profondément afin que nous restions en contact avec sa force.

    Il influence les organes excréteurs et de reproduction. Relié à la cavité nasale, donc à l'odorat, il peut être stimulé par la concentration sur la pointe du nez.

    Ce centre régit la sexualité, les os et les graisses, donc toute la structure du corps. C'est à partir de ce chakra que commence l'évolution humaine.

    Le premier chakra nous stabilise en nous faisant garder le contact avec la réalité et le concret. Il canalise les énergies cosmiques vers le plan physique.

      Il est la somme des énergies qui influent sur le bon fonctionnement du corps, sur les capacités de réussite matérielle, sur la pérénité de l'être au travers de la procréation. Il est le siège de la confiance en soi, de son intégration sociale et de la conscience collective, de l'harmonie avec la nature.

      Tout travail spécifique d'ouverture et d'épanouissement doit commencer par lui.

      Un fonctionnement harmonieux va permettre de ressentir un lien profond et personnel avec la planète Terre et avec ses créatures, d'affirmer sa stabilité, sa confiance en soi et dans la vie.



    Mulhadara trop actif ("ouvert") :
    • Tendances aux excès de plaisirs physiques et matériels : accumulation de biens, course à la richesse, excès de table, abus de boissons alcoolisées, recherche de la jouissance physique immédiate, obsession des plaisirs physiques.
    • Tendances à l'hypertension artérielle, au cholestérol, aux triglycérides, obésité, alertes cardiaques, rhumatismes, arthrites,.
    • Personnes matérialistes, égoïstes, autoritaires, colériques et parfois violentes, peuvent être fanatiques, aux comportements immoraux, manque de générosité, agressivité.

    Mulhadara bloqué ("fermé") :
    • Constitution corporelle relativement faible, impression de vivre sur un nuage, de perdre pied, sentiment d'insécurité prononcé...
    • Tendances à la rêverie, étourderie, manque de mémoire ou incapacité de mémorisation, distraction, ennui, paresse, lâcheté, apathie, manque de combativité et de dynamisme, instabilité actions irréfléchies...
    • Les problèmes matériels prennent des proportions énormes, incapacité à les résoudre, tendances à fuir la réalité.
    • Troubles des organes sexuels, malformations de l'utérus, tumeurs, fibrômes, impuissance, frigidité, trouble des règrles, perte del'odorat, décalcifications, troubles de la colonne vertébrale...

    Action thérapeutique :
      Elle est la même pour tous les chakras (voir chapitre précédent - "travailsur les chakras") : respiration, concentration, visualisation, méditation en visualisant le chakra.





    Swadhisthana chakra

    ou chakra sacré


    INSTINCTS DE REPRODUCTION - ACTION

    Animal symbolique : crocodile
    Son élément est : L'eau
    Organe des sens : le goût
    Organes concernés: les glandes génitales, les glandes surrénales et le système lymphatique
    Planète : Jupiter
    Couleur : Orange
    Le mandala est : le croissant de lune
    Ses pétales : au nombre de 6
    Le mantra est : VAM
    L'asana (posture): la grenouille (Kurmasana/diamant)
    Le Mudra : Relie le pouce à l'auriculaire
    Pierres : Agate rouge orange, calcite orange, citrine ambrée, grenats orangés, jaspe rouge ou orangé, opale de feu, pierre de soleil.
    Désir : reproduction
    Principe fondamental : conscience de l'énergie
    Métal Alchimique : étain
    Nature propre : la fluidité
    Swadhisthana signifie "Lieu de séjour du SOI".
    Siège de l'inconscient individuel.

    Selon les écoles, il est situé dans le plexus sacré, au niveau du coccyx, ou au niveau du Tanden, 3 travers de doigts sous le nombril, il se connecte à Sushumna entre la 2ème et la 5ème lombaire.

    Ce chakra est le deuxième des sept mais le premiers des chakras horizontaux. Il est intimement lié au flux et reflux énergétique au plus profond de l'être.

    Swadhisthana est est la zone de transmission des liquides du corps (liquides qui transmettent la vie, donc l'énergie), selon le symbole de l'eau : liquide céphalo-rachidien, suc gastrique, sperme, sang, urine, etc.
    C'est l'un des trois chakras qui peut être directeur.

    C'est bien évidement le siège des énergies sexuelles, de la fertilité liée au symbole de l'eau, de la fécondité, en tant qu'acte de création.
    Il influe sur tous les organes sexuels, la virilité, la vessie, les ovaires, les menstruations, les reins. Il a la potentialité de mettre en harmonie les organes génitaux et tout ce qui a rapport au désir et au plaisir.

    C'est en lui que s'épanouit l'énergie féminine et tout ce qui est intuitif.

    Chez la femme, dans ce chakra se trouvent tous les éléments par lesquels elle reçoit des impulsions pouvant créer une nouvelle vie.

    C'est ici que l'être naissant est protégé, nourri et pourvu de tout ce dont il a besoin pour croitre et s'épanouir.

    Nos rapports avec autrui sont profondément marqués par ce deuxième chakra. Celui dont le chakra sacré fonctionne harmonieusement est à l'aise dans sa peau, ouvert aux autres et particulièrement face aux personnes du sexe opposé. Ses sentiments sont spontanés, ses actions créatrices, sa vie sexuelle est harmonieuse.



    Swadhisthana trop actif ("ouvert") :
      Souvent provoqué au moment de la puberté, du à l'éveil des forces sexuelles qui déstabilisent.
      Si l'enfant a manqué de tendresse et de contacts corporels, il peut en résuter une imagination sexuelle débridée, avec un aspect refoulé, et une autre face de la personnalité orientée vers la boulimie sexuelle, la nymphomanie, la recherche de l'acte sexuel sans communion et des pratiques excessives, éxagération des fantasmes inassouvis, frustration.

    Swadhisthana bloqué ("fermé") :
      Par contre, ce chakra bloqué provoquera chez la personne un manque de sensibilité, de la mélancolie, un sentiment désabusé, et tendra à provoquer une impression de manque.
      Encore une fois, on rouvera son origine dans l'enfance, et dans des familles trop rigides.
      Au cours de la puberté, l'individu a complètement bloqué ses énergies sexuelles naissantes, ce qui provoque un manque de reconnaissance de sa propre valeur, une somnolence des émotions, et une grande froideur sexuelle.
      Manque d'initiative, d'enthousiasme, peur de l'inconnu.

    Action thérapeutique :
      Est la même pour tous les chakras : respiration, concentration, visualisation, méditation en visualisant le chakra.




    Manipûra chakra

    ou chakra du plexus solaire



    DESIRS - INSTINCTS DE POSSESSION

    Animal symbolique : Bélier
    Son élément est : le FEU
    Organe des sens : la VUE
    Organes concernés: Foie, vésicule biliaire, rate, pancréas, estomac, système neuro végétatif.
    Planète : Mars
    Couleur : Jaune
    Le mandala est : Triangle, pointe tournée vers le bas.
    Ses pétales : au nombre de 10
    Le mantra est : RAM
    L'asana (posture): Oudianabanda (contraction de l'abdomen)
    Le Mudra : les pouces
    Pierres : Les pierres jaunes, jaune vert, jaune d'or : Agate jaune, ambre, amétrine, calcite jaune, citrine, pyrite, quartz rutilé, saphir jaune, serpentine, topaze impériale, etc...
    Désir : contrôle
    Principe fondamental : conscience de l'action
    Métal Alchimique : fer
    Nature propre : la chaleur

    Manipura signifie "La cité des Joyaux".

    Il est situé dans le plexus solaire, vers la pointe du sternum, et se connecte avec Sushumna entre les 9ème et 12ème dorsales.

    Manipûra est la zone de transmission de la conscience de l'énergie physique et de la température.

    Un Manipûra harmonieux équilibre la psychomotricité, règle les pulsions et le fonctionnement des idées.

    Il donne des personnes infatiguables et vigoureuses pouvant mener à bien plusieurs actions de front.

    Il est rataché à l'élément FEU, symbolisant la lumière, la chaleur, l'énergie et l'activité ainsi que la purification sur le plan spirituel.
    C'est par lui que nous assimilons l'énergie solaire qui nourrit notre corps éthérique et donc notre corps physique.

    Ce chakra est responsable pour une grande part de la qualité de nos relations sociales, nos sympathies et nos antipathies, ainsi que de notre capacité à vivre des relations émotinnelles durables.

    Notre état d'âme dépend en grande partie de la quantité de lumière que ce chakra va laisser pénétrer en nous.

    Si ce chakra est harmonieux, nous nous sentons ouverts, éclairés, joyeux.
    En cas de blocage, notre humeur est déséquilibrée et sombre.

    C'est le centre où se situent le pouvoir et la volonté affirmée. Siège de la personnalité, il représente l'identification sociale et l'indépendance.
    Correspondant à la zone où les aliments se transforment en énergie, il est important qu'il soit ouvert car il est le passage de la source énergétique temporelle ou physique.

    Ce centre régit tout le système digestf. Il est considéré comme l'intermédiaire entre le corps physique et les corps subtils, point médian entre la Terre et le Ciel.



    Manipûra trop actif ("ouvert") :
    • Concerne tout le système digestif : les personnes sont obsédées par l'alimentation et les régimes.
    • Cirrhoses et autres troubles du foie et de la vésicule biliaire, pancréatites, gastrites, troubles intestinaux et circulatoires, vomissements, diarrhées, spasmes, relèvent d'un Manipura en excès.
    • Sur le plan psychique, on a des personnes orgueilleuses, immodérées, haineuses, colériques, vaniteuses, excessivement rationnelles, éprouvant otujours le besoin d'expliquer, de démontrer, de prouver.
      La majorité des êtres humains vivent actuellement à ce niveau, par la force négative du matérialisme et de l'agressivité.

    Manipûra bloqué ("fermé") :
    • Son blocage amènera également des troubles digestifs, des ulcères et même sur un temps prolongé des cancers de la sphère stomaco-biliaire.
    • La personne n'arrive pas à prendre sa place dans la vie, à se mettre en valeur, ne sait pas agir, pas décider, ne sait pas dire NON. Elle manque de combativité, a tendance à abandonner les projets, a peu d'instinct de révolte, est soumise aux ordres et aux désirs des autres.
    • Dans les situations difficiles, elle se sent mal à l'aise, ce qui provoque de l'agitation, de la nervosité, et très souvent de mauvaises décisions.
    • Elle voit partout des obstacles s'opposant à la réalisation de ses projets.

    Action thérapeutique :
      Est la même pour tous les chakras : respiration, concentration, visualisation, méditation en visualisant le chakra.





    Anahata chakra

    ou chakra du coeur



    AMOUR PARTAGE - VIE RELATIONNELLE

    Animal symbolique : antilope noire
    Son élément est : L'AIR
    Organe des sens : le toucher
    Organes concernés: Coeur, poumons, thymus
    Planète : vénus
    Couleur : rose et vert
    Le mandala est : Une étoile à six branches
    Ses pétales : au nombre de 12
    Le mantra est : YAM
    L'asana (posture): Poisson cobra, ou Salutation au soleil
    Le Mudra : Relie le pouce à l'index
    Pierres : pierres rose, vertes ou dorées : Corail, cornaline, diamant, opale, perle, rubis roses. Amazonite, aventurine, béryl, serpentine, tourmaline verte, pyrite, quartz rutilé, or, etc...
    Désir : amour
    Principe fondamental : conscience de l'énergie
    Métal Alchimique : cuivre
    Nature propre : la mobilité

    Anahata signifie Point de vie. Il est la porte de l'âme. Il est le centre du coeur.

    Il est situé entre les omoplates.

    Anahata est la zone de transmission de l a conscience physique de l'air. Le siège de l'instinct émotionnel.
    Là réside l'âme individuelle et la perception de la connaissance intérieure. Anahata est aussi le siège de l'équilibre corporel.

    Ce chakra du coeur est le centre du système des chakras, car il fait la jonction entre les trois centres psycho-émotionnels inférieurs et les trois centres mentalo-spirituels supérieurs.
    Grâce à ce chakra, nous ressentons la beauté de la nature, de la musique, de la poésie...

    La fonction principale du chakra du coeur est l'union par l'amour, sous toutes ses formes, y compris les tristesses, douleurs, mélancolies provoquées par la perte de l'amour.

    Mais cet amour qui va tendre vers "l'Amour Universel" doit commencer par l'amour de nous-même, nous aimer nous-même, nous accepter tel que nous sommes.

    Lorsque nous souffrons de douleurs ou de maladies, nous pouvons accélérer considérablement la guérison en envoyant de l'amour à l'organe malade, car nous disposons là d'un vaste potentiel de transformation et de guérison - pour nous-même et pour autrui - mais cet amour doit venir du plus profond de notre être, et nous devons l'accepter (et nous accepter) de même.

    Les personnes vivant en harmonie sur ce chakra, porte de l'âme, imposent le respect et l'estime par leur stabilité mentale. Elles atteignent au détachement, à la sagesse, à la compassion, à l'équilibre entre le physique et le psychique, ainsi qu'à l'harmonie entre le monde intérieur et le monde extérieur.
    Les sentiments sont dénués de conflits, tous les actes de la vie sont vécus avec sincérité.



    Anahata trop actif ("ouvert") :
      Une trop grande "ouverture" du chakra du coeur peut amener à des extrêmes : soit un Amour Universel sans limite amenant au don de soi (ce qui va donner des personnes dont la vie est totalement dévouée à aider les autre) mais on risque aussi de trouver un égocentrisme et narcissisme total : la personne est carrément amoureuse d'elle-même et ne s'intéresse aux autres qu'à travers elle-même, à travers ce qu'ils peuvent lui apporter.
    • Tendance à une générosité excessive dans le seul but d'avoir une reconnaissance en retour.
    • Tendance à un excès de passions amoureuses non partagées et dévastatrices.
    • Sentiment de supériorité dû à un amour de soi trop exclusif.
    • Sentiment d'être exploité et incompris des autres en raison de l'amour excessif qu'on leur porte, amour qui est en fait un amour égoïste n'admettant pas l'échec.
    • Problèmes cardiaques, altérations du rythme cardiaque, certains troubles de la circulation sanguine.

    Anahata bloqué ("fermé") :
      Un chakra du coeur bloqué vous rend vulnérable et dépendant de l'amour des autres.
      Vous avez peur d'être blessé, vous êtes triste et déprimé.
    • Froideur, indiférence, "sécheresse du coeur", états dépressifs sont symptomatiques de ce blocage.
    • Incapacité à aimer, indifférence. Incapacité à manifester son amour par peur du rejet et de l'échec.
    • Echecs fréquents et répétés dans les relations amoureuses, sentiment de rejet.
    • Manque de générosité, égoïsme, repli sur soi, sentiment de solitude. Les relations amicales et sociales se dérobent, se détournent de vous.
    • Souvent par des activités physiques ou intellectuelles excessives, une "fuite en avant", la personne se persuade de n'avoir pas besoin de l'amour des autres et se protège contre d'éventuelles douleurs et ce qu'elle ressent comme des attaques.
      Le résultat est souvent une personne médisante, ingrate, instable, possessive, arogante, sarcastique, froide et cruelle.
    • Sur le plan physique, tous les problèmes liés au coeur, à la circulation sanguine, ainsi que toutes les affections qui touchent les voies respiratoires.

    Action thérapeutique :
      Est la même pour tous les chakras : respiration, concentration, visualisation, méditation en visualisant le chakra.






    Vishuddi chakra

    ou chakra de la gorge



    CREATIVITE - VOULOIR

    Animal symbolique : Elephant blanc
    Son élément est : L'ether
    Organe des sens : l'ouie
    Organes concernés: La thyroïde, les glandes salivaires, la gorge, les vertèbres cervicales.
    Planète : Mercure
    Couleur : Bleu
    Le mandala est : le cercle
    Ses pétales : au nombre de 16
    Le mantra est : HAM
    L'asana (posture): la chandelle ou Sarvangasana
    Le Mudra : Relie le pouce au majeur
    Pierres : Aigue-marine, cyanite, diamant bleu, labradorite, topaze bleue, saphir bleu, Aigue-marine, amazonite, émeraude bleutée, turquoise, marcassite, argent, etc...
    Désir : communiquer
    Principe fondamental : conscience du son
    Métal Alchimique : mercure
    Nature propre : Le vide

    Vishuddi signifie Pureté. Il est le siège du son dans le corps.

    Il est situé au niveau de la gorge.

    Vishuddi représente la zone de transmission de la conscience physique de l'équilibre supérieur.

    Symbole de pureté, il est considéré comme étant la porte de la libération

    Il a une influence directe sur la thyroïde, les parathyroïdes et les cordes vocales.
    Si ce chakra fonctionne de manière équilibrée, la voie est harmonieuse, le langage clair, la personne a la capacité de s'exprimer pleinement.

    C'est le chakra des grands orateurs et des spécialistes de la communication.

    Grâce au chakra de la gorge, nous extériorisons tout ce qui vit en nous : autant nos sentiments de joie que ceux de tristesse.

    Ce chakra correspond également à la fonction sensorielle de l'écoute : nous ouvrons nos oreilles pour écouter toutes les voies de la création, qu'elles soient ouvertes ou cachées. Nous développons ainsi une confiance à toute épreuve en notre guide suprème personnel, nous percevons notre propre voix intérieure.

    Il nous permet de prendre conscience de notre véritable objectif dans cette vie et sur ce plan de conscience, d'entrer en communication avec des entités d'autres plans d'existance, de recevoir et de transmettre des messages qui nous parviennent des plans subtils.

    Vishuddi harmonieux donne la possibilité de s'exprimer de toutes les manières, par la créativité, et donne également le don d'écouter les autres avec le coeur et la compréhension intérieure.

    Générateur de vitalité et de longévité, Vishuddi prévient les troubles de la vieillesse, apporte tranquilité d'esprit, sérénité, bonté, endurance.

    Les dons et les pouvoirs que nous connaissons chez les yogis accomplis sont liés à l'activation de ce chakra qui donne aussi la capacité de transmettre un enseignement spirituel.



    Vishuddi trop actif ("ouvert") :
      On retrouve un fonctionnement excessif du chakra de la gorge chez les gens qui manipulent les autres par leurs discours ininterrompus, ou essayant d'attirer l'attention sur eux par un flot de paroles.
    • Très peu sûre d'elle, la personne ne s'autorise pas à paraitre en position de faiblesse, et va tenter le tout pour le tout pour sauver une apparence de force.
    • Tendances au bavardage ininterrompu, manque de capacités d'écoute, volonté de toujours avoir raison, mauvaise foi.
    • Pour cacher son manque de confiance en elle-même, la personne aura tendances a utiliser une ironie perpétuelle, et des attitudes théatrales hors de propos, avec force mouvements excessifs des bras et des mains.
    • Elle aura tendance à passionner les débats à l'excès, et on retrouve souvent des tendance à la mythomanie et à la mégalomanie.

    Vishuddi bloqué ("fermé") :
      Le langage est grossier et brutal ou sobre et froid.
    • Des complexes inconscients de culpabilité et d'angoisse empêchent de voir ou d'exprimer librement les émotions, les pensées, les besoins ou les sensations.
    • Tout cela peut se traduire par de la timidité, des bafouillages, bégaiements, difficultés de langage, une voix cassée, aigrelette ou inaudible, de la nervosité, le discours est souvent décousu voire incohérent.
    • On rencontre dans ce cas des personnes profondément attachées aux traditions, ayant peur de changer de lieu, de travail, de pays, de situation.
    • La personne manque d'expressions du visage et fait peu de mouvements du corps et des mains pendant une conversation. Elle manque d'assurance, doute sur ses propres capacités de persuasion.
    • Dépressions profondes, insomnies sévères, nervosité, angoisse, hallucinations, troubles respiratoires, affections des bronches, troubles du vieillissement, amaigrissement ou prise de poids... sont autant de troubles en rapport avec la thyroïde, glande gérée par ce chakra.

    Action thérapeutique :
      Est la même pour tous les chakras : respiration, concentration, visualisation, méditation en visualisant le chakra.






    AJNA chakra

    ou "Troisième oeil"




    CLAIRVOYANCE - VISUALISER - IMAGINER

    Son élément est : La lumière
    Organes concernés: L'hypophyse et le Cerveau
    Planète : Soleil, lune
    Couleur : Indigo
    Le mandala est : la flamme
    Ses pétales : au nombre de 2
    Le mantra est : OM
    L'asana (posture): Posture du cadavre, ou Savasana
    Le Mudra : Relie le pouce à l'annulaire et au majeur
    Pierres : Pierres bleu foncé, violettes ou jaune : Azurite, labradorite, lapis lazuli, saphir, tourmaline bleue. Améthyste, corail violet, fluorite violette, tanzanite, zircon violet. Ambre, chrysobéryl, citrine, diamant jaune, oeil de tigre, saphir, topaze impériale, etc...
    Désir : clairvoyance
    Métal Alchimique : argent
    Nature propre : le souffle

    Ajna signifie Autorité. Prise de conscience et connaissance intérieure directe de la réalité.

    Il est situé entre les sourcils.

    Ajna représente la zone de transmission des sens subtils. Siège de tous les processus de prise de conscience.
    Associé à l'hypophyse, il gouverne les fonctions extrasensorielles. Lien entre la conscience et les facultés supérieures du cerveau, il est le siège de l'âme.

    Très puissant, ce centre éveille la force créatrice de l'être.

    Les grands NADIS Ida et Pingala croisent en Ajna, ainsi la physiologie de ce chakra est très complexe : il gouverne tout le système endocrinien, l'intellect et la mémoire.

    C'est par le "troisième oeil" que passe la force créatrice de la pensée, la force du "Verbe".
    Plus l'être évolue, plus il prends conscience de ce pouvoir créateur.

    Ce chakra n'est "ouvert" (positivement) que chez très peu de gens, car son ouverture va de pair avec une forte évolution de la conscience, et donc un gros travail de recherche spirituelle. Mais cette "ouverture" n'est pas nécessaire, et il peut fonctionner harmonieusement (être équilibré) malgré un faible développement.

    Clarté d'esprit, capacité de concentration, conscience de l'énergie, altruisme, intuition et prémonitions font partie des qualités apportées par un développement harmonieux de ce chakra, ce qui améliore la vision intérieure, donnant accès à tous les plans subtils de la réalité.



    Ajna trop actif ("ouvert") :
    • Un fonctionnement trop actif de ce chakra, si de leur côté les chakras de base ne sont pas correctement harmonisés, peut amener à une l'intellectualisation excessive de la moindre chose, et souvent à prendre "la grosse tête".
    • Il peut mener aussi au mysticisme et à l'irrationnel avec un rejet du réel, du matériel et du plaisir.
    • On trouve aussi dans ce cas des séducteur / trices pervers, sûrs de leur supériorité intellectuelle, affichant mépris des autres et arrogance.
    • Un dérèglement de Ajna va donner des personnes écartelées entre doutes, rêves et illusion, qui vont finir par s'isoler et perdre contact avec la réalité.
    Ajna bloqué ("fermé") :
    • A l'inverse, Ajna bloqué va provoquer une vie entièrement dominée par les besoins matériels, des besoins physiques, les émotions irréfléchies.
    • Rejet et refus de tout ce qui parrait irrationnel à première vue, sans aucun essai de réflexion, incapacité à l'intellectualisation, désintérêt des cultures, du savoir, des sciences, manque de curiosité.
    • Refus des vérités spirituelles parce qu'elles parraissent basées sur l'imagination, ou qu'elles sont des rêveries absurdes sans aucun intéret.
    • La pensée s'oriente essentiellement en faveur des opinions dominantes, comportement de "mouton" en société, adhésion aux idées toutes faites, aux préjugés, ce qui peut provoquer stress et panique lorsque l'on sort des sentiers battus.
    • Insomnies, céphalées, migraines, maux de tête chroniques, troubles de la mémoire, surdité, sinusites ...
      perturbation de l'irrigation sanguine du cerveau, certaines tumeurs cérébrales, certaines douleurs cervicales et de la colonne vertébrale.
      Ajna joue un rôle fondamental dans toute la chimie du corps...

    Action thérapeutique :
      Est la même pour tous les chakras : respiration, concentration, visualisation, méditation en visualisant le chakra.





    Sahasrara chakra

    ou chakra coronal




    ILLUMINATION - TRANSCENDANCE

    Peu d'informations, car on ne touche pas à ce chakra.

    Organes concernés: le cerveau, la glande pinéale.
    Couleur : Violet, blanc, or
    Ses pétales : au nombre de 1000
    Pierres : Violettes, blanches ou or : Améthyste, charoïte, spinelle violet, tanzanite, cristal de roche, diamant, gypse gemme, opale blanche, perle, pierre de lune, pépite d'or, or.
    Désir : illumination
    Principe fondamental : conscience supérieure
    Métal Alchimique : Or

    Sahasrara se dit aussi "Lotus aux mille pétales". Siège de l'accomplissement de l'être humain.

    Il est situé au sommet du crane.

    Il est symbolisé par un lotus aux mille pétales, s'ouvrant à l'existence éternelle et infinie.

    Sa constitution et ses effets sont différents de ceux des autres chakras, car nous atteignons un pôle spirituel en relation avec le Cosmos et l'Energie Universelle.

    Nous ne pouvons pas intervenir à ce niveau.

    Ce chakra est celui des mystiques. Centre de l'extase et de l'illumination, il libère de la roue des réincarnations.

    Il est le siège du savoir, de l'intelligence du raisonnement et de la conscience.

    Dernier chakra mais premier par l'importance qu'il prend sur le chemin de lumière, il est le point d'entrée dans le corps humain de l'Energie Universelle, de l'énergie cosmique, dont la puissance n'a aucune limite. C'est par une communion avec cette énergie, une acceptation de la présence Divine, que l'être inspiré pourra réaliser des guérisons.

    Pareil à la lumière incolore qui réunit toues les couleurs du spectre, le chakra supérieur réunit toutes les énergies des chakras inférieurs. Par le développement du septième chakra, les derniers blocages limitatifs des autres chakras seront également libérés, et leurs énergies pourront atteindre les fréquences les plus élevées.



    Sahasrara trop actif ("ouvert") :
    • Ce chakra n'est jamais trop ouvert ou trop actif, mais par des "manipulations" imprudentes, il peut être "dérèglé" et en désharmonie. Dans ce cas la personne ne se sent pas faire partie de ce monde, se sent exclue, en perte d'identité, son égo est dilué, et cela peut aller jusqu'à la folie.

    • Certaines personnes dont la couleur de naissance est le violet, vivent en excès sur ce chakra : elles ont beaucoup de peine à vivre normalement, n'ont jamais "les pieds sur Terre" et doivent impérativement travailler assiduement sur les premiers chakras pour s'assurer une stabilité qui leur échappe.

    • Dans ses effets néfaste, ce centre des mystiques est aussi celui des délires mystiques (difficilement guérissables), des schizophrènes et des drogués.
      S'il délivre de la peur, il peut être extrêmement dangereux. Certains mystiques en plein délire s'exposent à des manifestations et des pulsions négatives et violentes.
    Sahasrara bloqué ("fermé") :
    • Un chakra coronnal bloqué peut avoir pour conséquence des personnes ressentant une sorte d'absurdité face à la vie, tout en ayant peur de la mort. Pour refouler et ignorer ce vide, elles se lancent dans un surcoit d'activité, en se chargeant de nouvelles responsabilités, pour se prouver qu'elles sont indispensables.
      On assiste alors à certains moment de la vie à des dépressions importantes, des remises en questions, des prises de conscience de l'absurdité de la vie actuelle.

    • Mais il faut savoir que le Chakra Couronne est rarement ouvert naturellement. Son ouverture se fera au fur et à mesure de votre évolution spirituelle, et du travail fait sur les autres chakras.
    Action thérapeutique :
      Aucune sorte d'intervention ne peut se faire sur Sahasrara. Toute "manipulation" serait suicidaire.





    Le système énergétique de l'être humain :
    retour page 1
    Les bases de l'énergétique
    suite de ce dossier, page 3
    La puissance de la pensée




    pour nous joindre
    adresse postale et   E-mail
    sommaire général
    dossiers "informatifs"
    Laisser un message sur
    le Livre d'or
    Atelier Energies et Santé