Atelier Energies et Santé - "Stratégies pour une santé optimale"

Accueil     Sommaire     Soins énergétiques     Coaching santé     Séjours     Formations



La candidose, détection, symptômes, traitements...





orage Les candidoses sont des maladies insidieuses, pratiquement inconnues il y a 50 ans, mais qui touchent actuellement des millions de personnes dans le monde.
Il y bien sûr plusieurs causes à ce problème, mais les deux principales sont la mauvaise qualité de l'alimentation, et "l'inflammation silencieuse".

Non traitée, cette affection peut s'étendre et détériorer progressivement et gravement la santé en contribuant à l'affaiblissement du système immunitaire.
Après dissémination par voie sanguine, elle peut même se propager dans tout l'organisme (bronches, peau, ongles, vagin, etc...) sous forme de muguet ou de mycoses.

Selon des statistiques et des études menées dans le monde entier, l'infection chronique par Candida frappe entre 70% et 80% de la population mondiale.


Dans les derniers 20 - 30 ans on a pu observer une remarquable augmentation de beaucoup de pathologies psychosomatiques, et de plus en plus de manifestations de l'infection par Candida. Différents facteurs sont responsables de cette situation, et en particulier l'alimentation moderne dégradée, trop raffinée et trop sucrée, l'utilisation exagérée des antibiotiques, l'abus de remèdes pour le système nerveux central (tranquillisants, somnifères), la pilule contraceptives, les remèdes contre l'ulcère (cimetidine...) une concentration de plus en plus importante de métaux lourds comme le cadmium ou le mercure (amalgames dentaires, poissons polluées, pollution de l'air, de l'eau...), et de "perturbaleurs endocriniens", l'utilisation dans le domaine alimentaire de conservant et colorants, l'utilisation sans limites des pesticides, herbicides et antibiotiques dans l'agriculture, etc, etc...   en gros : l'alimentation dégradée, la pollution générale et le stress.



Mais ATTENTION : Le "candida Albicans", étant un hôte normal de la flore intestinale ne devient pathogène QUE si le terrain est en "inflammation silenceuse" profonde.
Donc, avant de vous lancer dans un "régime anti-candidose" long, pénible et qui peut provoquer de nombreuses carences, je vous conseille vivement d'effectuer un "nettoyage" énergétique qui va pratiquement éliminer cette inflammation. Parfois cela suffit pour que la "candidose" disparaisse.
Voir toutes les informations utiles sur la page Nettoyage énergétique.



Principaux symptômes visibles de l'infection.

Les symptômes sont de 4 types : digestif, énergétique, immunitaire et mental. On trouve :
  • des colites intestinales, avec gaz, ballonnements, démangeaisons anales, diarrhée, constipation.
  • une fatigue progressive et inexpliquée avec sommeil médiocre et récupération insuffisante.
  • des allergies aggravées (cutanée, respiratoire ou alimentaire) et des mycoses.
  • des troubles du comportement alimentaire : alcoolisme, boulimie, envies de sucre (chocolat, gâteaux...), de graisses saturées (charcuterie, fromage...) et de boissons alcoolisées
  • problèmes gynécologiques : champignons vaginaux répétitifs (pertes blanches et démangeaisons), inflammations glandulaires (glandes Bartolin) kystes et endométriose; cystite et infections rénales
  • problèmes de peau : eczéma, seborrhée, psoriasis, acné, champignons aux ongles, aux pieds
  • problèmes respiratoires : asthme, bronchite;
  • des troubles du comportement : dépressions, anxiété, fatigue chronique, maux de têtes,
  • troubles du sommeil (difficulté d'endormissement), de la concentration (mémoire, volonté en baisse) et de l'humeur (irritation, inquiétude, agressivité, insatisfaction...),
  • Problèmes d'oreilles, de thyroïde,
  • douleurs articulaires et musculaires

Les causes :

Les principales causes responsables sont :




Mais QUI EST LE CANDIDA ?


Quand on parle de candidose, on parle presque toujours de "candida albicans", car c'est le plus courant, mais il en existe d'autres :

Structure du candida albicans




En résumé :
La forme "levure"
tapisse, irrite et imperméabilise.
La forme mycélienne
pénètre - plus grave, plus difficile à régler.



Le candida se multiplie et migre.




Le candida augmente la perméabilité de la muqueuse intestinale

vilosités


Le candida sécrète 35 toxines connues :




Le candida perturbe les fonctions hormonales :




La CANDIDOSE en phase digestive

Quelles sont les conditions favorables au développement des candidas dans l'intestin ?



Conséquences physiologiques et cliniques

  1. Effet irritatif direct par adhésion sur les muqueuses digestives (stomatite, oesophagite, gastrite, colite)

  2. Effet de barrière gênant l'absorption de certaines substances minérales (Ca++, Mg+) - malnutrition, carences...

  3. Fragilisation des muqueuses avec perméabilisation, ce qui provoque :
    • Passage d'antigènes alimentaires (urticaire, intolérances alimentaires, allergies alimentaires)
    • Passage des ptomaïnes
    • Passage de la candidine dans le sang provoquant des phénomènes neurotoxiques (dépression, migraines).
    • Passage d'autres toxines microbiennes qui affaiblissent le système immunitaire humoral (allergisations diverses).

  4. Absorption compétitive des sucres provoquant une insuffisance pancréatique exocrine, et des troubles digestifs par mal digestion.

  5. Destruction des bifidobactéries et disparition de la flore acidophile de protection. Favorise le développement de la flore de putréfaction.

  6. Le candida transforme les sucres en alcool avec formation d'acétaldéhyde qui passe dans le sang. Ce dernier réagit sur la dopamine (neurotransmetteur) et provoque dépression, anxiété, peurs, irritabilité, humeur variable, troubles de la mémoire et de la concentration.


Symptômes et pathologies :



Dans un deuxième temps,