Atelier Energies et Santé - "Stratégies pour une santé optimale"
Accueil soins
et services
sommaire
général
Séjours soins
et repos
Week-end
santé
Interventions
à distance
pour nous
contacter
Livre d'or


Les céréales

êtes-vous allergique au blé ?



Introduites par l'agriculture, les céréales ne font pas partie
des aliments naturellement consommables par l'homme.





Elles sont tout d'abord indigestes : leur nature fibreuse les rend inaccessibles à notre physiologie digestive.
Mais plus encore, elles sont naturellement toxiques : en effet, l'organe reproducteur de la plante que représente la graine, est puissamment protégé contre les prédateurs "non spécialisés", comme l'homme, par divers anti-nutriments.
On appelle diétotoxiques ces toxiques anti-nutritionnels.

Les céréales en général sont adaptées au régime alimentaire des "granivores", c'est-à-dire des oiseaux, qui les consomment crues. Leur système digestif est très différent du nôtre : les graines sont d'abord transformées chimiquement dans le jabot, puis broyées dans le gésier.

Les céréales apportent une quantité massive de sucre, utile pour les longs efforts en vol de l'oiseau, mais néfaste à la santé de l'être humain sédentaire.

D'autre part, la digestion des céréales nécessite une quantité importante d'oxygène (les oiseaux, en plus des poumons, possèdent des sacs aériens disposés autour des poumons), et l'on sait que toute utilisation d'oxygène, et toute digestion "lourde" provoque la création d'une quantité importante de "radicaux libres" (voir dossier " antioxydants").

Le blé (ainsi que le maïs, qui est souvent assimilé aux céréales bien qu'il n'en soit pas une) est la céréale qui a été le plus modifiée par l'homme au cours des 20 siècles écoulés, et bien que la plus utilisée, c'est malheureusement la céréale la plus nocive pour la santé de l'être humain, en particulier sous forme de pain, car :
  1. Aucune panification ne peut se faire sans gluten, et le gluten est (à des degrés différents) TOUJOURS mal toléré,
  2. La cuisson du pain nécessite des températures élevées. Or toute cuisson à hautes températures est particulièrement toxique : modification des protéines par la polymérisation sucres-protéines (réaction de Maillard, responsables de "Cross Link" et du vieillissement des cellules), et transformation de TOUTES les graisses en graisses "trans", ou acides gras "saturés", et bien d'autres produits toxiques
    (voir "l'alimentation hypotoxique" et "Le régime crétois")
La consommation de tous les produits contenant ces céréales favorise l'acidification, la prise de poids, et tous les phénomènes inflammatoires.



A l'évidence l'homme n'a connu qu'une expérience extrêmement limitée, en termes d'évolution, du régime alimentaire riche en sucre et en graisses, basé sur les céréales, régime qui est omniprésent dans les sociétés industrielles modernes.

Dans l'histoire de l'humanité, la consommation des céréales est extrêmement récente, et les dernières avancées de la paléomédecine mettent en évidence que le déclin des grandes civilisations du passé (en particulier les égyptiens) coïncide avec le développement de l'agriculture et la consommation intensive du blé et des produits laitiers.


On sait désormais que ce type d'aliment est à la source de multiples problèmes de santé.

L'alimentation de base de l'homme, pendant des millions d'années,
a consisté en viande maigre de gibier, agrémentée de fruits, de racines et légumes frais.
Remplacer les aliments à base de céréales par ce type d'aliments (les poissons et crustacés, la volaille et la viande maigre peuvent suppléer au gibier) et supprimer TOUS les produits à base de lait de vache, serait déjà un bon début pour améliorer notre nutrition.


Tous les produits céréaliers raffinés sont en réalité du SUCRE sans aucune fibre. Ils sont nocifs et doivent être évités.

L'alimentation industrielle nous a gravement "sensibilisés" à des produits qui laissaient autrefois notre système immunitaire indifférent. Les nombreux additifs qui permettent de conserver les aliments, permettent aussi de nous sensibiliser, de nous rendre allergiques à leurs composants, et permettent aussi de transmettre à nos organismes des "informations" qui vont le rendre dépendant de ces produits (mais cela est une autre histoire).




Un grand nombre de personnes sont allergiques au blé mais ne le savent pas.

Des céréales mal digérées forment du mucus


Les restes fossilisés montrent qu'avant l'agriculture, la santé humaine était excellente :




Les conseils du docteur Davanando 0 Weise



suite du dossier : quelques céréales

ou retour   sommaire - ou - nutrition





pour nous joindre
adresse postale et   E-mail
retour
soins et services
sommaire
dossiers "informatifs"
Laisser un message sur
le Livre d'or