Atelier Energies et Santé - "Stratégies pour une santé optimale"
Accueil Nettoyage
énergétique
Coaching diététique
et santé
Séjours soins
et repos
cours et
séminaires
sommaire
général


Harpies of Karon Kar, par Helen PYE

Entités, fantômes...

"POSSESSIONS"...
ou AFFABULATION ??

"Une personne dont les corps physique et/ou énergétiques sont "investis", et dont l'énergie est littéralement vampirisée par des entités (âmes errantes, formes pensées, "démons" ou créations maléfiques), est une personne qui a un réel problème..."




quelques histoires et témoignages
qui donnent à réfléchir...





    Depuis presque 20 ans, je reçois régulièrement des "appels" de personnes qui sont extrêmement "mal dans leur peau", et dont les histoires sont parfois dramatiques ...

    J'ai copié ici, en respectant évidemment leur anonymat, quelques extraits sélectionnés parmis les centaines de lettres reçues. Certaines personnes vont se reconnaître. J'ai volontairement laissé quelques détails assez personnels, car ce sont des témoignages précieux pour "faire avancer" la réflexion, et ne pas toujours considérer ces véritables victimes comme "de doux dingues"...

    Ces personnes vont manifestement très mal, tant sur le plan de la santé physique que sur le plan psychique, ou sur l'évolution de leur vie qui va en général d'échecs en échecs...

    Après contrôle, TOUS les cas présentés ci-dessous ont une chose en commun : la présence de nombreuses "entités", dont certaines extrêmement "chargées", incrustées dans leur structure physique/énergétique, et toujours depuis de très nombreuses années, parfois (souvent même) certaines depuis AVANT la naissance.

    Je n'accompagne ces témoignages d'aucun commentaire... ils parlent d'eux-mêmes... ( la plupart de ces cas ont été résolus, mais certains sont encore en cours...)

    Le "nettoyage" et l'élimination de ces entités est évidemment indispensable. Parfois les résultats sont rapides et spectaculaires, mais le plus souvent, et surtout lorsque les entités sont TRES chargées, présentes depuis trop longtemps, et que l'organisme a subi des "détériorations" importantes (souvent, malheureusement, par la faute de médicaments chimiques qui ont été prescrits en désespoir de cause pour soulager les patients) un délai de plusieurs semaines à plusieurs mois, et de nombreuses interventions seront nécessaires pour que la "guérison" soit évidente. Mais si l'on a la patience - et la confiance - nécessaire, absolument TOUT peut (et DOIT) être éliminé.



    Une jeune fille de 20 ans, Italie...
    Depuis 2 ans je suis mal dans ma peau .... je suis une fille stressée mais normalement j'arrive bien a gérer mon stress...
    Ce qui me gêne le plus ces temps-ci, et depuis environs 6 mois, c'est des insomnies assez fréquentes caractérisées par des respirations profondes et difficiles, et depuis un mois des frissons assez réguliers en m'endormant...,
    Des tremblement, des sensations de lourdeurs au niveau de la tête, et de temps en temps des vertiges... et pendant la nuit la sensation que tout mon énergie part d'un coup suivi de sueurs chaudes et froides et d'une profonde respiration...
    je vous remercie d'avance...
    St.


    Une dame...
    Depuis que je suis toute petite je n'arrive pas à dormir convenablement, il me semble qu'un nombre important de personnes se mettent à parler, même parfois à crier, les phrases se succèdent avec intonations différentes sans que je ne puisse rien faire, la nuit j'ai la sensation que mon cerveau travaille sans arrêt, maintenant je suis vidée, c'est comme si quelqu'un s'amusait à aspirer mon énergie et j'attrape depuis peu de grosses crises de panique, la dernière c'était dans la voiture de ma soeur il a fallu m'amener à l'hôpital ou le médecin a fait de nombreux examens mais il n'a rien trouvé.
    Les journées sont difficiles. Chaque fois que j'essaie de me faire une situation, cela se dégrade et je dois quitter mon emploi. Les personnes se liguent contre moi, les objets de toutes sortes se cassent ou se dégradent d'une vitesse incroyable, c'est tellement fort que toutes les personnes (du moins celles qui restent) me l'on fait remarquer, c'est comme si quelque chose faisait en sorte que rien ne tienne, cela devient invivable et moralement très dur.
    J'ai employée différentes méthodes pour que cela s'arrête, rien n'y fait. Peut être pourriez vous m'aider ???
    Pr.


    Une jeune Dame - région parisienne.
    Bonjour... j'ai 29 ans bientôt, et je vous contacte pour un problème...
    Je souffre de fatigue chronique depuis huit ans, accompagnée de maux de tête, une baisse de l'acuité visuelle mais aussi de ballonnements, de raideurs sur tous le côté gauche notamment au niveau de la machoire et de la tête.
    Aussi je vous écris afin que vous puissiez m'aider à trouver une solution à ce problème qui m'empêche de vivre.
    Je vous remercie d'avance pour l'attention que vous porterez à ma demande...
    Ch.


    Valais, Suisse... une Dame...
    Aujourd'hui, je me sens vraiment très bizarre et je peux vous dire que ce n'est pas du tout la forme.
    Ma tête est comme remplie de vibrations. Cela a commencé un tout petit peu samedi avec une drôle de sensation au niveau de la nuque et des épaules. Maintenant cela s'est étendu sur tout le corps, mais c'est surtout ma tête.
    Si je m'étais droguée, je ne pense pas que je serais différente!!!
    J'ai la sensation de ne plus avoir la moindre force, d'être sur une sorte de nuage.
    J'ai mal au ventre, au plexus solaire, à la tête, à la gorge, la nuque et au niveau du coeur.
    Je suis nerveuse et je me surprends à avoir des sautes d'humeurs?!?!
    En bref, je suis très perturbée...
    MF. P.


    Monsieur B, dans l'Oise...
    Je me permet de vous écrire car depuis plusieurs années mes problèmes de santé (je suis tétraplégique) se sont aggravés sans réelles causes médicales.
    Et ces derniers mois je souffre d'intenses douleurs au ventre dont les médecins ne parviennent pas à déceler la cause réelle.
    De plus on m'avait déjà averti qu'il y avait une sorte de "sort" sur ma demeure, et ces jours-ci, une amie m'a expliqué que lorsqu'elle venait chez moi, dès qu'elle pénétrait dans la maison elle sentait comme un poids qui s'abattait sur ses épaules et que l'air lui semblait lourd et irrespirable.
    J'aimerais savoir ce que je pourrais faire contre ce "mal" et si vous-même pourriez m'aider, car mes problèmes sont complexes...
    Je vous remercie d'avance pour votre réponse.
    B.


    Une jeune fille de 19 ans.

    ". . . Voici en quelques lignes le résumé de mes problèmes...

    Tout a commencé il y a bientôt 3 ans. Je ressentais quelques troubles de temps en temps, la tête qui tourne, des vertiges, je ne sentais pas mes jambes...

    Puis petit à petit le problème a pris de l'ampleur, et a présent j'ai la sensation de ne plus habiter mon corps, d'avoir un poids dans la tête, du mal à respirer, des picotements dans la tête et le corps, vision brouillée, sensation que je vais perdre connaissance, que je vais sortir de mon corps, sensation d'être dans un rêve ou un film, peur de tout, peur de devenir folle...
    J'ai vu de nombreux médecins et psy qui m'ont tous diagnostiqué de l'angoisse, de la spasmophilie et de l'agoraphobie,
    ils m'ont prescrit des antidépresseurs, des anxiolitiques, mais rien ne s'est amélioré.
    Je tiens également à vous préciser que ce handicap m'empêche de sortir, de vivre normalement, de travailler...

    * * * * * * * *
    Je suis pas bien du tout !!!!!!! J'ai peur !!!!!! Peur de devenir folle, peur de devoir passer ma vie avec ses sensations désagréables à ne rien pouvoir faire !!!!!!
    Ca ne va pas du tout, j'ai du mal à respirer, je me sens sans force, ça me chatouille la tête, j'ai mal aux yeux, je vois flou et j'ai des vertiges, je ne sens pas mon corps, tout bouge autour de moi... Je ne comprend pas...
    Je suis vraiment perdue, je passe mes journées enfermée (sortir avec toutes ces sensations m'est devenu impossible), j'attend.....     un miracle, ou une explication, je ne sais pas...
    Je doute beaucoup en ce qui concerne ma guérison....

    * * * * * * * * quelques jours plus tard...

    Je suis très mal !!!!!!!!!!!!!!     J'en peux plus !!!!!!!!!     Ca me gache trop la vie !!!!!!
    J'ai 19ans et je ne peux rien faire de mes journées !!!!!! Je suis vraiment desesperée, je ne ressens aucune amelioration !!!!!!
    J'ai mal à la téte, aux yeux..........     Je ne comprend pas pourquoi je suis toujours très mal ???
    Pourquoi ca m'arrive à moi ????     Je déprime trop !!!
    J'ai l'impression que je ne m'en sortirais jamais !!!     J'arrete pas de pleurer, ca m'énerve de ne pouvoir rien faire !!!!!!!

    Pouvez vous m'expliquer pourquoi je suis toujours comme ca ???
    Merci de m'aider !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    PR. T.


    Un monsieur de 50 ans, dans le nord de la France... (demande transmise par l'épouse de ce monsieur...)

    ... Je viens de prendre connaissance des propos de votre site, ce qui m'incite à vous exposer le cas de mon époux...

    Celui-ci souffre, maintenant nuit et jour, de douleurs provoqués par les intestins qui sont pratiquement constamment en action. Cela dure maintenant depuis plus de huit mois.
    Bien sûr il a consulté son médecin généraliste, puis un gastro-entérologue et fait tous les examens possible : prises de sang, échographie, fibroscopie, coloscopie, scanner. Aucun trouble physique n'a été décelé.

    Il a pris toutes sortes d'analgésiques qui sont restés sans effet ou si peu et pour ceux-là leur action brève n'a "agit" que pour une ou deux prises, puis plus rien.

    Le médecin traitant l'a également mis sous anti-dépresseur et l'a adressé à un psy. Aucune amélioration non plus !
    Mes collègues m'ont parlé d'un "médecin de l'énergie". Mon mari a été le consulter. D'après lui son mal remontrait en 1976 (décès de mon frère), mais les douleurs persistent.
    Dernièrement, il est allé voir un étiopathe (deux visites). A chaque fois, il souffre encore plus et il n'y a aucune amélioration après !

    Sa vie est un véritable enfer. La nuit, je l'entends dire "j'ai mal", la journée (il travaille quand même car rester à la maison serait encore pire) il se tient constamment le ventre, il est pâle, il souffre visiblement (et même auditivement car moi-même j'entends ses intestins se tordrent).
    Il n'a plus d'appétit, il a maigri d'environ 15 kg, il n'a plus envie de rien, il est fatigué : il souffre !
    De temps en temps, ces douleurs abdominales se calment pour laisser place à des douleurs dans la poitrine.
    Ces douleurs là, il les connaît depuis en effet 1976, mais elles n'étaient pas constantes.
    Je me suis permise de vous adresser cette lettre...
    Cordialement M. D.


    Une jeune femme, midi de la France

    Je me permets de prendre contact avec vous après avoir découvert votre travail sur votre site internet.
    Je suis en grande difficulté de vie, tout en ayant peut-être du mal a définir quel est mon problème.

    Depuis au moins trois années je souffre de fatigue devenue excessive.
    Actuellement, fatiguée du matin au soir, je ne peux quasiment plus rien faire.

    Si je m'autorise quelques efforts j'en ressens une fatigue démesurée. Je ne suis vraiment pas bien et la tête dans un mur, incapable d'entrevoir une solution, d'imaginer une évolution tellement le quotidien est invariablement le même dans son épreuve, sans concessions, sans ouverture.

    Egalement, je souffre d'un état dépressif depuis une quinzaine d'années et ai du subir des tribulations psychologiques très pénibles.
    Ma situation de vie reste depuis toujours désespérément bloquée malgré les démarches thérapeutiques

    La nuit, j'ai beaucoup de fourmillements dans les mains et je me réveille sans cesse avec un bras "mort", déformé dont j'ai du mal a retrouver le contrôle.
    Dans mes réactions, ce qui m'a le plus marqué est d'avoir les jambes très dures, crispées et en même temps très faibles comme si j'allais m'affaisser
    Psychologiquement, je suis usée, étriquée et je ne me sens pas pouvoir être le moteur d'un changement. Cela aussi est difficile à éprouver.

    * * * * * * * *
    Je viens vous apporter un peu des nouvelles concernant l'évolution de ma situation.
    Aujourd'hui, je pense, selon mes sensations, qu'il n'y a plus de soucis et avoir retrouvé un état d'être tout à fait normal.
    Ce soulagement s'est nettement fait sentir dès le 16/08 et parait jusqu'à maintenant bien établi.

    J'avais un problème de mal de dos suite à une chute sévère dont je devais garder les séquelles à vie.... depuis maintenant 3 semaines je ne ressens plus ni gène, ni douleur.
    Je ne sais pas si cela va se confirmer dans le temps mais il s'agit aussi d'un réel soulagement car j'en ai beaucoup souffert depuis une dizaine d'années.

    Mon moral est bon et suis soulagée... je vous remercie beaucoup pour vos interventions.
    N. R.


    Mme J.L. région de Compiègne...

    J'ai de gros problèmes de santé depuis quelques années.... J'ai beaucoup de mal à me traîner, j'ai l'impression d'être dans un autre monde, mon oreille siffle sans arrêt et je n'arrive plus du tout à me concentrer...

    Je suis hyper fatiguée, les muscles des épaules, du visage et des yeux qui me font mal et une dent n'arrête pas de m'embêter. J'ai des brûlures au niveau de la bouche et des lèvres, j'ai l'impression d'avoir mal à la gorge.

    Mais il parait qu'il n'y a rien d'anormal, le médecin ne comprend pas.

    Fin mai, crise de panique selon des médecins, dépression selon d'autre... (arrêt de travail : 2 mois)

    Je ne reconnaissais plus mon corps, j'avais des difficultés pour me déplacer, avec des fourmillements dans tout le corps, un sifflement dans l'oreille droite avec une impression de vibrations.

    J'ai dit et cela m'arrive encore de dire "j'ai mal à la peau".

    J'ai vu un guérisseur qui m'a donné un traitement, mais au bout de quelques mois j'ai arrêté car je ne voyais pas de mieux.

    Ce que je ressens encore aujourd'hui :
    • douleur musculaire (surtout au niveau des épaules)
    • sifflement dans l'oreille droite (style cocotte minute)
    • petit sifflement à gauche
    • surdité aggravée
    • fatigue permanente
    • manque de tonus
    • problèmes digestifs importants
    • ballonnement excessif au niveau du ventre
    • brûlure fréquente de la langue avec mauvais goût dans la bouche
    • douleur au niveau des yeux
    • difficulté à sortir (dans les magasins ou même pour le travail)
    • paupière qui saute
    • douleur dans la poitrine au niveau du coeur
    • Je dors très mal, mon ventre me fait souffrir, j'ai beaucoup de mal à trouver une bonne position.
    • Je me réveille environ toutes les deux heures.
    • Mes yeux me font mal, ma langue me brûle, mes lèvres aussi, et même l'intérieur du nez.
    • j'en oublie certainement mais c'est déjà pas mal.

    Actuellement, je n'ai pas trouvé de thérapeute capable de me soigner.

    Je ne suis pas comprise au travail, mais qui peut comprendre mon problème !!!

    J'ai donc beaucoup de mal à associer le travail, la famille, et mon "problème". Mon mari est démuni, il ne sait pas comment faire avec moi.
    Mes enfants doivent vivre sans se soucier de moi, c'est ce que j'essaie de faire, donc je suis souvent seule avec ce corps qui me torture.

    J'ai besoin d'être rassurée... Je suis tellement incomprise autour de moi, qu'il faut bien que je sorte de moi tout ce que je ressens... Merci par avance...
    J. L.



    Mme J.B. en Dordogne...

    ...J'ai actuellement de gros problème de santé inexpliqués. Depuis quelques mois je fais n'importe quoi et je ne sais plus ou j'en suis. Maintenant j'ai terriblement peur de tout le monde.

    Des examens approfondis, IRM, etc... n'on rien donné.

    On me dit que je n'ai rien, mais moi je ne suis pas bien du tout :
    • Toujours très très fatiguée
    • des douleurs lombaires à n'en plus en finir
    • les yeux qui me pèse à ne plus pouvoir les porter,
    • envie de tout et de rien, mais plutôt de rien
    • mal dans ma peau et mal à la peau
    • perte totale de confiance, et j'en passe

    Je commence vraiment à baisser les bras, je n'en peux plus. Que faire ? je fais du reiki depuis 5 ans (j'ai mon 1er degré), mais cela ne m'apporte rien. Je ne sais plus quoi faire. En fait je souffre depuis trop de temps et j'en ai assez.

    Le 17 août je vais dans un centre énergétique à .... faire un bilan complet . . . . .

    * * * * * * * * Quelques semaines plus tard :

    Si vous s'aviez les semaines que je viens de passer, je me demande comment je suis toujours là.
    Je suis de plus en plus à côté de mes pompes, c'est le cas de le dire, et complètement épuisée, vidée.
    Je me suis enfermée et ne peut plus m'en sortir. J'ai terriblement peur et ne supporte plus toutes ces douleurs atroces...
    ma tête et prête à exploser, je suis dans le néant.

    Si vous pensez pouvoir m'aider je ferais tout pour y arriver, car vraiment je suis au bout et j'en peut plus.
    Surtout, j'ai l'impression que je vais passer de l'autre côté...

    Je vous fait parvenir dès ce jour les photos dont vous avez besoin pour m'aider.
    J.B.


    Monsieur Z ... Suisse

    J'ai 39 ans. Depuis plusieurs années je dors très mal, et je suis très fatigué.
    Je pensais au début que c'était du à du stress professionnel, mais je me rends compte que les problèmes continuent même sans stress (par ex. en vacances) :

    • énormes "coups de barre" entre 4 et 8h du soir
    • insomnies entre 2 et 6 heures du matin, qui vont en augmentant malgré ma vie professionnelle plus calme
    • en général je me fatigue très vite et ne peux plus travailler comme j'avais l'habitude avant,
    • ma vie sociale est très réduite suite à ces problèmes
    • douleurs musculaires et dans les tissus conjonctifs
    • maintenant c'est les hanches et genoux qui commencent à faire mal
    • irritabilité, angoisses
    • pertes de mémoire
    • problèmes de concentration
    • sueurs nocturnes
    • lèvres enflammés et gonflées
    • saignements des gencives, aphtes
    • Allergies (acariens, arbres etc...)
    • problèmes de digestion
    • diarrhées chroniques
    • crampes musculaires
    • etc... etc...

    Merci de me donner votre avis....
    A. Z.


    Un autre cas très difficile .... Mme M. C. sud de la France...

    ... Il y a presque 8 ans maintenant, je me suis effondrée du jour au lendemain en ayant plus du tout de force et de multiples symptômes que vous trouverez ci-dessous.
    Depuis je n'ai plus jamais été sans symptômes, et je n'ai pas eu une seule seconde de répit.

    Mes symptômes principaux et les plus handicapant à vivre sont :

    • des vertiges constants
    • des pertes d'équilibres
    • des troubles visuels (flou, impression de brouillard, douleurs au niveau des yeux ....)
    • parfois des acouphènes (avec tension dans les oreilles)
    • une tension permanente dans la nuque que je peux de moins en moins bouger, je l'entends sans cesse craquer, ainsi que la mâchoire..... je ressens comme un nerf qui me traverse l'oeil droit et le crane.
    • des troubles respiratoires, des crises "d'étouffement" (avec en périodes de crises une respiration accélérée).
    • une sensation permanente d'irréalité , d'être comme "droguée"
    • une immense fatigue (ne pouvant par moment ne plus garder les yeux ouverts, ne plus lever un bras, sensation que mes muscles ne répondent plus)
    • parfois des tremblements, des claquements de dents
    • de nombreuses migraines.
    • des sensations de "confusion" mentale (ça ne sont pas de réelles confusions car j'en ai conscience mais une sensation étrange, de ne plus savoir ce que je dois faire, d'être totalement perdue, de ne plus être capable de penser correctement....)
    • parfois sensation que je vais sombrer dans la folie
    • malaises pouvant aller jusqu'à la perte de connaissance
    • frissons
    • tachycardie importante

    .... et j'en oublie.....

    • j'ai également vécu des sortes d'attaques très difficile à gérer avec la sensation que mes yeux étaient à côté de mon corps mais que j'étais encore dans mon corps, comme si j'étais coincée entre 2 mondes, ça a été vraiment terrible....

    • La nuit je suis réveillée par une sorte de terrible malaise, par un problème à la gorge, comme si on m'étranglait, arrêt respiratoire, tremblements, claquements de dents, sensation de folie, que je vais mourir, d'être hors de mon corps tout en y étant, vertiges, frissons, coeur qui bat à tout rompre, etc....

    J'ai fait de nombreuses psychothérapies depuis l'age de 20 ans (j'en ai actuellement 32), avec des psychothérapeutes, des psychiatres, des thérapeutes comportementaux... mais cela n'a jamais rien amélioré.

    (Suit une longue liste de divers examens, thérapies et soins essayés sans AUCUN résultat)

    Je me suis ensuite tournée vers une psychothérapeute qui travaille également avec les énergies... au bout de 8 mois... toujours aucun résultat.

    Entre temps, ne supportant plus ces souffrances permanentes qui m'enfoncent dans la dépression, je suis retournée voir un médecin qui m'a prescrit des psychotropes mais je ne les supporte absolument pas, j'ai cru que j'allais mourir. Il a baissé la dose au maximum, il en a essayé plusieurs, rien à faire, ça ne faisait qu'empirer mon état.

    Il m'a dit qu'effectivement ça n'était pas la peine de continuer, qu'il fallait que j'attende le "déclic"... j'attends mais rien ne vient... et pendant ce temps, je souffre, je n'ai aucune vie et ne peux pas m'occuper de mon fils qui a maintenant 2 ans.

    Voilà a peu près mon parcours, pour ce que je m'en souviens. Cette succession d'échecs est très difficile à vivre.

    Je n'ai donc plus aucune vie, je ne sais même plus ce que c'est que de me lever le matin et d'avoir des projets.
    Je souffre en permanence, je dois me tenir aux murs, la plupart du temps.
    Cette situation, cette souffrance, le fait de ne pas avoir d'amélioration, de ne jamais pouvoir être là pour mon fils, de ne pas savoir si cela va s'arrêter un jour et si je pourrai avoir une vie "normale" à nouveau, m'angoisse terriblement et me déprime.
    M-C.


    Un monsieur, en région parisienne.

    J'ai 48 ans, je fais du sport depuis longtemps, mais je me sens néanmoins diminué physiquement (je suis obligé de faire tout sans forcer) j'aimerais votre avis sur ces problèmes que les gens de mon entourage ne veulent pas entendre.

    Depuis 2 ans et demi je ressens (avec plus ou moins d'intensité)
    • des fourmillements des extrémités,
    • douleur du côté du coeur (comme une douleur musculaire ),
    • problèmes de vision.
    • serrage, pression derrière la tête (haut de la nuque) qui tourne parfois en véritables céphalées (un mal de tête récurrent apparu en juillet 2001),
    • fatigue générale.
    • léger goût amer dans la bouche,


    j'ai passé tout un tas d'examens (scanner examen sanguin, électrocardiogramme échographie du coeur, écho des reins, rate, foie, fibroscopie etc) j'ai fait les tests concernant la présence de mercure dans les cheveux, la salive et les selles, tous les résultats sont normaux.

    à noter que quand je cours 10 km sans forcer la gêne du côté du coeur n'augmente pas du tout au contraire,

    - mon cardiologue m'a donné de l'hyperium mais le mal de tête a augmenté, (j'ai été obligé d'arrêter au bout de 5 jours),

    j'ai consulté plusieurs cardiologues pour avoir plusieurs avis suite à ces douleurs mais rien, ni à l'écho, ni à l'électro, ni à la radio pulmonaire, ni à l'examen sanguin.

    Un cardiologue m'a dit après examen que je n'avais pas besoin de prendre de traitement actuellement...
    C. C.


    Autre monsieur, région parisienne...

    ... Après avoir consulté votre site dans tous les sens, je me permets de solliciter une aide de votre part.

    Voilà : J'ai toujours eu l'impression que quelque chose me freinait dans mon évolution et, plus généralement dans tout ce que je fais.
    L'impression qu'à l'inverse de certains, tout ce que j'obtiens me demande énormément d'efforts avec souvent un résultat médiocre, et ces derniers temps le problème semble se renforcer.

    Je vais régulièrement voir des thérapeutes mais, chose curieuse, je ne sens jamais d'amélioration, jamais.

    En bref, aujourd'hui :

    • Indolence, manque de courage
    • Remets au lendemain
    • Coups de barre
    • Sommeil "court"
    • Libido faible, érections difficiles
    • L'impression d'être pompé par quelque chose
    • Difficulté à gagner de l'argent
    • Grande difficulté à mener mes projets à bout
    • Mémoire défaillante
    • Difficulté de concentration dans la durée

    * * * * * * * *
    F. F.


    Monsieur J. Q. - - Normandie...

    Je me présente : Jean ... 39 ans .... tout irait bien si ma santé ne s'était pas altérée insidieusement petit à petit...

    je n'avais jusqu'a présent pas ou peu d'ennuis de santé
    quelques lombalgies entre 1988 et 1998
    début 1998 apparaisse des douleurs articulaires chroniques inexpliquées que l'on attribue à de la "goutte" donc traitement répété à la colchicine...
    puis début 2001 les crises se rapprochent toujours aux orteils de pieds puis récemment aux genoux
    pendant cette période je suis souvent fatigué mais bon, je lutte contre, ce n'est pas mon tempérament ... j'ai tellement de chose à faire !
    En vacance, été 2002, mon état se dégrade. J'ai du mal a me déplacer, à me lever (c'est les vacances...???) et énième crise de "goutte"... j'explique à ma femme... incrédule.... mes jambes ne me porte plus.

    Au retour de vacance, multiples consultations chez divers docteurs et spécialistes : je ne peux plus relever mon pied gauche en arrière et me plains de divers troubles : engourdissement du bras gauche, sensation de coeur qui bat fort la nuit, insomnie, acouphène oreille gauche, douleurs cervicales, constipation, etc...

    Après EMG négative, IRM normale, DOPLER du coeur RAS, bilans sanguins normaux on attribue ces troubles a la prise de colchicine (troubles neuromoteurs réversibles...) et quelques mois plus tard alors que ses troubles continuaient en ordres dispersés, on me conseille gentiment de cesser d'importuner le corps médical et de plutôt voir du coté psy (surmenage etc...)
    grrrrrrr !!!

    * * * * * * * * quelques semaines plus tard...

    ... mon mal de dos (récurrent depuis plusieurs années) à totalement disparu et le sommeil est devenu de bonne qualité, ma peau est devenu plus sèche, et les manifestations neurologiques se sont estompé (picotement, tremblement, engourdissement jambe et surtout bras), je me réveille frais et dispo tous les matins et cela immédiatement !! plus de sensations vaseuses...

    Coté physique l'amélioration est spectaculaire dixit les gens qui m'entoure, j'ai changé et ne suis plus le même.

    A ce jour, subsiste encore une petite gêne sur la fonction respiratoire mais le gain sur ma vie est telle que je ne sais comment vous dire merci ...
    J'ai revu mon ostéopathe la semaine dernière qui à qualifié mon rétablissement de spectaculaire, le foie à retrouvé sa plasticité et l'activité cérébrale correcte, il m'a avoué avoir été très inquiet lors de notre rdv de juillet par ce qu'il constatait...
    J. Q.


    Une dame, région de Nice

    J'ai 56 ans - je suis, non, plus exactement : "j'étais" sportive et dynamique...

    Mes vrais ennuis ont débuté il y a environ 1 an 1/2 : maintenant, je souffre en permanence de douleurs au niveau des 4 membres et du dos dans son ensemble, douleurs qui entraînent une incapacité totale à faire certains mouvements et qui handicapent mon quotidien (périmètre de marche réduit, gêne et douleurs importantes, difficultés pour m'extraire d'une voiture ... etc).

    Ces douleurs n'ont strictement rien à voir avec des douleurs d'arthrose, de lumbago d'effort, de douleurs post-chirurgicales ... etc (ayant déjà connu toutes ces "autres" douleurs que l'on peut raccrocher à quelque chose, je suis vraiment à même de faire la différence).

    En oct. 2001, j'ai eu de gros ennuis dans mon travail....

    En Avril 2002 j'ai dû me faire opérer de la cataracte (oeil droit) et personne n'a su expliquer l'origine de cette cataracte unilatérale, sans traumatisme, sans diabète, sans aucune cause apparente. L'intervention par elle-même s'est bien passée, mais les suites de l'intervention ont été plus que compliquées ... irritations, allergie, ...

    Ensuite, au cours d'une petite intervention sur un nodule thyroïdien (et comme rien ne se passe normalement avec moi), le chirurgien O.R.L.du Centre anti-cancéreux de Nice qui est spécialisé dans ce type d'interventions puisqu'il ne pratique que ça à longueur de journée, a touché le nerf récurrent, ce qui a entraîné sa paralysie !!!

    je suis restée 4 mois sans parler, je pensais ne jamais récupérer ma voix, et quand au bout de 3 mois, j'arrivais à me faire comprendre, ce n'était pas avec "ma" voix ... mais avec une autre voix, hyper aigue que je détestais, qui ne me correspondait pas du tout !
    Au fil du temps, mes douleurs n'ont fait que s'amplifier - aucun médecin ne m'écoutait : quand vous dites que vous avez "mal partout" (et qu'en plus vous êtes une femme), vous êtes vite cataloguée "H", ou à l'extrême rigueur fibromyalgique... et l'on vous "soigne'" à coups d'anti-dépresseurs, qui n'agissent en rien bien entendu (je parle de mon cas)

    Une biopsie musculaire a été faite ... = rien d'anormal
    Une ponction lombaire a également été faite en fin d'année 2002 : idem.

    Depuis le 14/05/03, j'ai entamé, avec un médecin de Nice, un traitement fort coûteux (j'en suis à plusieurs milliers d'euros) mais je ne ressens aucune amélioration de mon état et je devrais dire même au contraire, bien entendu aucun antalgique, ni anti-inflammatoire, ni corticoïde n'est venu à bout de mes douleurs - le seul que je n'ai pas voulu tester jusqu'à présent est la morphine qui m'a été prescrite mais pour l'instant, je résiste encore car je ne veux pas devenir dépendante, zombie, et accro, sachant qu'il faut toujours augmenter les doses et que bien entendu le "mal" continuera à évoluer pendant ce temps.

    Ne sachant plus du tout où j'en étais, j'ai donc demandé au médecin s'il était d'accord pour que je refasse des analyses : il a accédé à ma demande puisque, m'a-t-il dit, il y avait déjà plus de 3 mois de traitement.
    Voici les chiffres : (. . . . . . . . ) le médecin était parfaitement content, et convaincu que le traitement instauré était le bon et que bien entendu, il fallait persister ...

    Quid de mes douleurs ? de l'absence d'amélioration de mon état de santé ???

    Il ne sait pas : "c'est peut-être la phase de détoxification ... ???"

    A force d'être "baladée" de toubib en toubib, sans qu'aucun ne puisse dire ce que j'ai et surtout, ne m'apporte aucun soulagement ....

    ... j'ajouterais pour terminer que je viens de commander du Malate de Magnésium qui, selon les témoignages, a un effet "miraculeux" et hyper rapide, sur les douleurs chez ce type de malades ... je vous laisse deviner la suite ... eh ! bien oui ! tous les autres malades ont vu leur état s'améliorer au bout de 2 à 3 jours, et moi j'ai entamé la prise de ce nouveau produit il y a plus d'un mois, et rien, toujours rien, aucun changement de mon état...

    * * * * * * * *
    Merci, A.


    J'arrête là, je n'ai rien inventé, la liste est infinie. J'ai reçu des centaines de lettres de ce genre.

    Parler des "entités" est toujours difficile. Ce n'est pas du tout "intellectuellement correct" (on n'est plus au Moyen Age, voyons !!)

    Et pourtant!!

    Ces entités ne sont pas "la grand-mère qui ne veut pas partir", ou "des âmes qui ne savent pas qu'elles sont décédées"... pour la mouvance "New-Age" il suffit de leur envoyer de l'amour... d'innombrables soit-disant "passeurs d'âmes" prétendent vous en débarrasser en une séance et quelque tour de passe-passe... mais rien ne change.

    Ce ne sont pas des personnes décédées dans les 100 ou 200 dernières années, NON, ces entités (âmes désincarnées, démons, "Flyers", appelez-les comme vous voulez) viennent d'un très lointain passé (plusieurs milliers d'années), sont TRES "chargées" et sont des "parasites énergétiques" (des prédateurs) très courants et extrêmement nocifs (à rapprocher des "Flyers" dont parle Carlos Castaneda), leur présence détériore considérablement la santé sur tous les plans, mais également le psychisme, le relationnel et tout simplement la qualité de vie. Leur élimination n'est pas simple, peut prendre parfois quelques mois, mais est TOUJOURS possible (et doit être faite), et cette élimination va complètement changer la vie de la personne".


Suite du dossier, entités page 3 = "Fumées du Nouvel-Age"



pour nous joindre
adresse postale et   E-mail
sommaire
général

dossiers "informatifs"
Laisser un message sur
le Livre d'or