Atelier Energies et Santé - "Stratégies pour une santé optimale"
Accueil sommaire
général
Séjours soins
et repos
Week-end
santé
Interventions
à distance
consultations,
et services
cours et,
et formations
pour nous
contacter
Livre d'or



Sur un sentier raide et pierreux, j'ai rencontré une petite fille qui portait sur son dos son jeune frère.
- Mon enfant, lui ais-je dit, tu portes un lourd fardeau !

Elle me regarda, étonnée, et répondit :
- Ce n'est pas un fardeau, Monsieur, c'est mon frère !

Je restais interdit, et la réponse de cette enfant s'est gravée dans mon coeur. Maintenant, quand la peine des Hommes m'accable et que le courage me quitte, je repense à cette enfant et je me rapelle :

Ce n'est pas un fardeau que tu portes,
c'est ton frère....



Quelques précisions
à propos des soins et de la "guérison"

J'aimerais attirer votre attention sur le DANGER qu'il y a chercher à éliminer rapidement
les symptômes, sans se préoccuper de la cause profonde et parfois bien cachée du problème.






Quelles sont donc les principales causes (et “remèdes”)
de plus de 80% des “maladies” et mal-être de notre époque ?

En tout premier lieu, je voudrais rappeler deux choses que je signale souvent :

1 - "Il ne faut jamais oublier que la Nature est bien faite : Tout être vivant, plante animal ou être humain, tout organisme vivant, va TOUJOURS tendre vers l’amélioration, vers la santé, vers l’amélioration personnelle bien sûr, mais aussi vers l’amélioration de l’espèce. Ce sont les règles de base de l’évolution. En cas d’accident, en cas de maladie (agression par des micro-organismes) l’organisme va chercher automatiquement à développer des systèmes de défense, et va tendre vers la guérison. Si cela ne marche pas, si la situation s’aggrave, c’est que “quelque chose” (une intervention extérieure, une “présence”) l’en empêche".

2 - Toute technique, tout produit de qualité correctement prescrit, toute thérapie adaptée est valable et peut aider l'organisme à "supporter" le stress, les douleurs, d'une crise. Mais sans s'attaquer à la cause initiale et réelle, cela ne règlera pas le problème et ne conduira pas à la guérison. Au contraire, éliminer les symptômes peut faire croire que le problème est résolu, et faire perdre un temps précieux pour la véritable guérison.




Pour tout problème de santé, après les premières interventions d’urgence, et l'élimination des symptômes les plus douloureux, la chose la plus importante à faire, indispensable, est donc de rechercher la cause initiale du problème, et sa solution. Et je dis bien solution définitive (guérison) et non suppression des symptômes.

Comme dit plus haut, le corps humain (comme la plupart des organismes existant sur la planète Terre) est une machine absolument admirable et capable de s’adapter à toutes sortes de situations.
Quelle que soit “l’agression”, il va toujours essayer de trouver des solutions pour s’adapter, pour “faire avec”.

C’est merveilleux...   mais c’est un piège. Un piège dangereux.

Car oui, quel que soit le problème rencontré (sauf bien sûr dans certains cas extrêmes), une fois le traumatisme initial surmonté, on commence à “aller mieux”. Peu à peu, l’organisme a mis en place des solutions de sauvegarde, et se débrouille pour survivre. De plus, on va probablement prendre quelque "produit" (de manière empirique ou conseillés par un thérapeute - remède allopathique ou produit naturel) qui va calmer, éliminer les symptômes. On est rassuré, ça va mieux, donc on est sur la bonne voie...

Et c'est là le danger.
Car si on n’a pas identifié la cause initiale et trouvé les “remèdes” (les solutions) pour éliminer cette cause, RIEN n’est réglé.
La cause initiale du problème étant toujours là, même mise en “veilleuse” par l’organisme, les symptômes vont peu à peu diminuer et peut-être disparaître, mais “la cause” va continuer sournoisement à diffuser ses nocivités, et comme on ne va pratiquement JAMAIS la trouver (plutôt : jamais la rechercher - ni rechercher la solution), à terme va survenir une “maladie froide”, maladie “auto-immune”, sclérosée, grave, un vieillissement prématuré, et malheureusement souvent un décès prématuré.

Après plus de 20 années de spécialisation et de recherches dans ce domaine, et des centaines de cas solutionnés, je peux affirmer (et j’assume !! sourire ) qu’au minimum 80% des maladies et “mal-être” de notre époque ont tous bien sûr une série de “causes initiales” plus ou moins communes - et connues : stress, surmenage, pollution, manque d’activité physique, style de vie, etc...


Mais dans TOUS les cas, il y a deux causes principales - et généralement ignorées ou négligées - qui si elles sont correctement traitées, vont apporter une rapide et spectaculaire amélioration de la santé et de la qualité de vie. Ce sont :

    1 - L'élimination de la pollution - physique et surtout énergétique (beaucoup plus importante que la presque totalité des gens imaginent)

    2 - La qualité de la nutrition et les carences nutritionnelles qui, sournoisement et sur le long terme, découlent d'une alimentation inadaptée.

Il est totalement illusoire d’espérer obtenir une véritable et durable amélioration de la santé sans s’attaquer à ces deux problèmes. Mais ces deux points réglés, l’organisme va retrouver sa liberté et son incroyable capacité de guérison.

►   Le problème de la pollution physique (encrassement de l’organisme allant parfois jusqu’à près de 100%, du à la pollution générale, mais surtout aux toxines, à l’auto-encrassement apporté par une alimentation inappropriée et un mauvais fonctionnement de l’ensemble du système digestif et des glandes endocrines ) sera réglé par des cures détox et une amélioration de la nutrition et du fonctionnement du système digestif ainsi que du “style de vie”.

►   La pollution énergétique (qui est de loin la plus importante) ce sont les divers blocages (blocages de vie, blocages transgénérationels, parfois malédiction - si, si, ça arrive )- nocivités qui nous viennent souvent de nos ancêtres - et la présence de “parasites énergétiques” extrêmement nocifs, qu’on appelle les “entités”.     Voir page "témoignages"

Un bon et véritable “nettoyage énergétique”, fait par quelqu’un de compétent, change littéralement la qualité de vie de la personne, et ce nettoyage peut très bien se faire “à distance”.     Mais si, dans TOUS les cas, ce "nettoyage" est la toute première chose à faire, pour une personne qui veut VRAIMENT retrouver une santé optimale (je ne dis pas "parfaite"... cela existe-t'il ??) ce n'est que le début.

Car le nettoyage énergétique ne réparera pas un système digestif détérioré, des glandes endocrines épuisées, un pancréas, ou foie, en très mauvais état, ne comblera pas de graves carences nutritionnelles, ne changera pas vos mauvaises habitudes de vie...




►   Le 2ème point important, c’est donc la nutrition cellulaire, à ne pas confondre avec la diététique.

Le docteur Dominique Rueff, grand spécialiste de la "nutrithérapie", dans une de ses intervention récentes, citait Catherine Kousmine qui fut LA grande précurseuse en matière de soins pour les maladies "désespérées" :
     Elle avait compris qu'il ne pouvait y avoir de résultats réels et durables dans le traitement des maladies chroniques de notre époque sans que l'organisme soit véritablement optimisé par une alimentation saine. Elle s'était rapidement rendu compte que la majorité des maladies sont la conséquence indirecte d'une alimentation progressivement dégradée et appauvrie en nutriments essentiels.
    Elle avait observé que si une alimentation appauvrie était génératrice de troubles de santé, le retour à une alimentation saine se révélait être une arme thérapeutique TRES efficace, et que

    • quelle que soit l'évolution de notre maladie, il est toujours possible, à défaut d'une guérison, d'obtenir une nette amélioration par un changement alimentaire radical.
    • et surtout, que cette amélioration passe souvent par une prise en charge par soi-même de ce changement d'alimentation et de mode de vie.


L'alimentation, c'est ce qu'on mange, bon ou mauvais, tout ce qui passe par la bouche, tout ce qu'on trouve dans les supermarchés.

La diététique, c’est la recherche, le choix d'une alimentation adaptée à la personne, la façon de préparer les aliments, l'élimination des aliments nocifs, les bonnes habitudes de vie, etc...

La nutrition, c’est ce qui arrive réellement aux cellules, et c’est uniquement cela qui compte, cela qui est important.


Entre ce que l'on mange, et ce qui arrive aux cellules, il y a un véritable “parcours du combattant", qui nécessite la remise en état de l’ensemble du système digestif, l’élimination des aliments “nocifs” (gluten, produits laitiers, sucre... ou autre, selon les personnes) la mise en place d’un programme d’alimentation correct et surtout de complémentation adaptée.

Il faut être conscient que, de nos jours (sauf situations exceptionnelles), la qualité de l’alimentation proposée ne peut en aucun cas nous apporter la totalité des nutriments qui sont absolument indispensables à notre santé, et qu'une complémentation nutritionnelle adaptée et personnalisée, est devenue indispensable.

Une véritable "optimisation de la santé" ne pourra se faire que si la personne accepte, décide, de changer ses "mauvaises" habitudes alimentaires, d'améliorer son style de vie, de réduire le stress, d'introduire de l'activité physique dans sa vie, etc....

Et pour cela, même si les conseils et l'accompagnement sont nécessaires, seule la personne elle-même peut et doit le faire. Certes, cela demande des efforts, mais ça en vaut la peine : ils seront rapidement récompensés.


De l'importance de pouvoir (savoir) tester...



Retour vers :

                Accueil     ou     sommaire général



Quelques pages importantes

pour nous joindre
adresse postale et   E-mail
soins et services Interventions
à distance
Séjours soins
et repos
Quelques précisions
importantes